IAI: Les étudiants remercient le chef de l'Etat

iai.jpg

Cette marque de reconnaissance fait suite à la création du Centre d'excellence technologique Paul Biya.

Le tout nouveau campus de l'Institut africain d'informatique (IAI) situé à Nkol Anga sur l'axe Yaoundé-Mfou a connu hier une animation des grands jours à l'instar de celle du 15 décembre 2012, jour de son inauguration. Aux côtés des étudiants de l'IAI, leurs camarades des universités et grandes écoles de la capitale se sont joints à la manifestation. Dans une animation culturelle sous l'impulsion des différentes chorales, groupes de danse et des artistes invités, ils ont tenu à dire merci au chef de l'Etat pour le soutien apporté dans la construction de leur nouveau campus baptisé: «Centre d'excellence technologique Paul Biya».

Sous la conduite du Pr Gervais Mendo Zé, «La Voix du cénacle» a gratifié l'assistance d'un show époustouflant, La grande parade qui a suivi a été l'objet d'une véritable mobilisation. En dehors des étudiants, l'Association des « Bayam-sellam » du Cameroun (ASBY) conduite par sa coordonnatrice générale Marie Mbala Biloa a battu le rappel des troupes à travers les dix régions du pays. Mbemi Nyaknga, préfet de la Mefou et Afamba, citant Charles de Gaulle, Franklin Delano Roosevelt, Winston Churchill et George Washington dont l'œuvre immense a été célébrée dans leurs pays respectifs, a tenu à saluer cette initiative qu'il qualifie de «louable au regard de l'attention du chef de l'Etat pour la jeunesse camerounaise».

Dans leur message de remerciements lu en français et en anglais, les étudiants de l'IAI se montrent «reconnaissants à l'endroit de Paul Biya pour sa sollicitude constante au rayonnement des technologies de l'information et de la communication.» Dans son allocution, Armand Claude Abanda, représentant-résident de l'IAI Cameroun, viendra faire monter l'effervescence en annonçant à l'horizon 2017 deux programmes de formation en techniques de l'information et de la communication de 100 000 places destinées aux « bayam-sellam », transporteurs, pêcheurs et responsables de différentes administrations.

Présence très significative: celle de Brahim Adama Fall, directeur général lors de la création de l'IAI Cameroun en 1999. Le directeur général adjoint de l'Enam, Abate Messanga, et le directeur général adjoint de la Sopecam, Shey Peter Mabu ont également pris part à la cérémonie.

© Sainclair MEZING | Cameroon Tribune

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 13/01/2013