Enseignement Secondaire: 400 000 diplômes sont disponibles !

Cette annonce est celle du Ministre de l’Enseignement Secondaire, faite ce vendredi 14 décembre 2012 lors d’un point de presse. Le contexte de la crise économique mondiale qui n’avait pas épargné le Cameroun a fait que de 1993 à 2012, les lauréats aux examens du premier cycle et de l’Enseignement normal technique n’ont pas reçu de diplômes à l’exception de ceux des sessions 2002 et 2003.

Soit un retard de 18 sessions qui correspondent à environ 1 500 000 diplômes: Cap Industriels, Cap Commerciaux et Capiet. C’est pour remédier à cela que dans le cadre du respect de sa feuille de route, le Ministère de l’Enseignement Secondaires a édité 400 000 diplômes des examens ci-après: le Brevet d’Etude du Premier Cycle (Bepc), le Certificat d’Aptitude Professionnelle options industrielles (Cap-I), le Certificat d’Aptitude Pédagogie des instituteurs de l’enseignement technique (Capiet). Les sessions concernées sont celles de 2008, 2009 et 2010.

Pour les 15 sessions restantes, le ministre rassure que tout est mis en œuvre au niveau du ministère pour que les diplômes soient disponibles le plus tôt possible car ceci entre également dans le cadre des feuilles de route de cette année. Toutefois, La circulation des-dits diplômes va se derouler comme suit: ils partiront de la direction des examens, des concours et de la certification pour les délégations régionales des Enseignement secondaires.

Ensuite pour les délégations départementales des enseignements secondaires, enfin dans les sous centres d’écrit où les lauréats pourront entrer en possession de leurs diplômes. A chacune de ces étapes, les diplômes feront l’objet d’un décompte et d’une décharge systématique. Les parchemins seront disponibles dans les sous centres écrits au plus tard le vendredi 28 décembre 2012. Les lauréats ne pourront les retirer que sur présentation de leur carte nationale d’identité valide (Lauréats Majeurs) ou de leur carte d’identité scolaire de l’année en cours (Lauréats mineurs). Seul le lauréat est habileté à le retirer et en jouir.

Toutefois, une dérogation spéciale est accordée aux lauréats résidant à l’étranger, la procuration signée de l’ambassade du Cameroun au pays de résidence faisant foi. Les diplômes non retirés après deux ans seront ramenés suivant le chemin inverse à la sous–direction des examens, des concours et de la certification de la délégation compétente.

© Jeannette Eliane Tchamgoué | Cameroon-Info.Net

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau