Education: L’école allemande de Yaoundé dévoile enfin ses tarifs

L’annonce a été faite jeudi 4 avril dernier, lors de la séance d’information de cette institution à l’endroit des parents.

Plus de tabou, désormais, à l’évocation Ecole allemande de Yaoundé (Eay). Ceux qui prétendaient que l’information leur est livrée à moitié, sont désormais servis. En plus des lieux d’implantation de ces établissements, les options tarifaires pour y accéder sont désormais connues du public. En plus, à l’occasion de cette séance d’information à l’endroit des parents, une journée typique au sein de l’école allemande de Yaoundé pour les futurs pensionnaires des crèches, des pré-maternelles et des garderies à été inaugurée.

C’est que, l’Eay a pour ambition d’ouvrir les cycles crèches, pré-maternelles et garderies, dès la rentrée prochaine (septembre 2013). Bien qu’étant très engagé et déterminé dans ce sens, elle a toujours été butée à un obstacle : celui des occupants de cette nouvelle école moderne. En fait, malgré tout le ramdam autour, depuis sa création jusqu’à son lancement, les parents se faisaient toujours réticents, car ne sachant principalement pas où sera située l’école, ni combien elle coûtera. C’est désormais de l’histoire ancienne. Car à la faveur de la récente séance d’information des parents, ceux-ci ont été informés sur le fait que, comme relayé depuis un moment, le site de Nkolbisson constituera en effet un campus pour l’Eay. Mais, ce ne sera pas le seul. Y seront donnés des cours pour enfants un peu plus âgés, notamment ceux dont les parents ont choisi de les inscrire en cycle primaire. Par contre, les campus du cycle maternel et pré-maternel seront situés à Bastos et à Etoa-Meki.

Pour ce qui est des tarifs, ils varient entre 540 à 950 mille francs l’an. En fonction des forfaits choisis. Celles-ci se déclinent en trois tranches : la journée entière : de 07h à 17h30, la journée continue : de 07h à 13h30 et les demi-journées, de 7h à 13h30. Mais, a ajouté le promoteur de l’Eay au Cameroun Bop Sandrino Arndt, il y a possibilité pour les parents de confier leurs enfants quelques heures seulement au courant de la journée. Seront également envisagées, les possibilités de garde de nuit, selon les demandes de parents présents dans la salle. l’Eay se veut une institution moderne qui, au fil des ans, grandira pour abriter jusqu’au cycle universitaire et ce en 03 langues (français, anglais, allemand). Il sera désormais inutile pour certains, d’envoyer à l’étranger leurs enfants apprendre ce qu’ils peuvent apprendre juste à côté.

Florette MANEDONG | Le Messager

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau