Convention de prêt: L’ambassadeur de France au Cameroun adule l’Universite des Montagnes

Vendredi 21 décembre 2012, le campus définitif de l’Université des Montagnes (Udm) à Banekané par Bangangté a été le théâtre d’une cérémonie significative pour la vie de cette institution créée il y a une dizaine d’années par l’Association pour l’éducation et le développement (Aed). Ce jour, le Pr Lazare Kaptué, président de l’Aed-Udm et le représentant au Cameroun de l’Agence française pour le développement (Afd) ont signé la convention de prêt pour la construction des infrastructures de l’Université des Montagnes à Banekane. Le montant du prêt que l’organisme financier français a accordé à l’institution universitaire camerounaise se chiffre à environ cinq milliards de Fcfa.

Bruno Gain, ambassadeur de France au Cameroun, était de la partie. Avant que le document en question ne soit authentifié, le Pr Lazare Kaptué a salué le geste de générosité de l’agence française de développement(Afd). « Comme vous pouvez le constater, ce prêt va transformer complètement notre institution, transformant par la même occasion en réalité une partie de nos rêves longtemps caressés par l’association fondatrice, l’Aed », souligne-il.

Des solutions efficaces et originales A sa suite, le Pr Ambroise Kom, vice-président de l’Aed-Udm expose l’originalité de l’identité de l’Udm et ses missions en vue de la transformation multisectorielle du Cameroun. « Le capital humain, dont l’éducation constitue un élément essentiel, est la clé du développement et de la lutte contre la pauvreté[…]

Pour accumuler un capital humain digne de ce nom dans le monde actuel, nous devons comprendre que l’enseignement supérieur n’est pas un luxe. Aucun pays ne peut accroître constamment son niveau de productivité s’il ne dispose d’une quantité suffisante de main d’œuvre hautement qualifiée et de cadres bien formés, capables de décrypter les événements du monde, d’interpréter les changements de l’environnement, d’évaluer les défis et d’élaborer des solutions efficaces et originales aux problèmes de la société », argumente-t-il. Une intervention fortement saluée par Bruno Gain, ambassadeur de France au Cameroun.

Pour le diplomate français, les actions des membres de l’Aed, notamment en matière de promotion d’une Université axée sur la formation professionnelle, montrent que la société civile peut se démarquer en trouvant des solutions idoines pour lutter contre le chômage et la pauvreté. Selon le Pr Lazare Kaptué, le financement en question permettra la construction sur le site de Banekane à Bangangté, la construction de deux bâtiments R+1, de trois bâtiments R+2, d’un amphi de 350 places, d’un bloc administratif, d’une résidence universitaire de 250 lits, d’un petit centre commercial et d’un grand bâtiment pour l’hôpital. Un ensemble d’ouvrage qui commande une gestion rigoureuse. Surtout que d’ici quelques années, l’Aed aura à rembourser avec un taux d’intérêt d’environ 4% l’argent que vient de lui prêter l’Afd.

Guy Modeste DZUDIE, à Bangangté

Focal: Déjà 312 médecins formés

Le mercredi 19 décembre 2012, le nombre de pharmaciens formés par l’Université des Montagnes est passé à 57 diplômés. Sous la conduite des enseignants chevronnés de pharmacie venus des quatre coins du monde notamment de l’Université de Montpelier en France et de Kinshasa plus d’une vingtaine d’étudiants de cette institution sont passés courant les mois de novembre et de décembre dernier devant les jurys constitués en vue de la soutenance de leurs thèses de doctorat en pharmacie. Dans la même période, le nombre de médecins formés par l’Udm est passé à 312. Ce qui constitue un motif de fierté pour le Pr Lazare Kaptué qui, lors de son allocution devant l’ambassadeur de France, a souligné par ailleurs que dans le domaine des technologies, l’Udm a formé 239 licenciés et 14 titulaires de Master. Et avec ce soutien de l’Afd on espère la moisson plus abondante.

G.M.D

© Guy Modeste DZUDIE | Le Messager

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 11/01/2013