Cameroun: Le deuxième trimestre est lancé

eleves.jpg

 

Dans plusieurs établissements, les dirigeants misent sur cette phase pour mettre le turbo. Le rituel est immuable depuis le début de l’année, et hier, en cette rentrée de deuxième trimestre, il est resté inchangé. La leçon de morale pour ouvrir la journée, une fois de plus pour les élèves de l’école publique centre administratif de Yaoundé. La deuxième partie de l’année est lancée. Dans la cour, Pierre Chanel Minkoulou Atanga et Jacqueline Essouma, les directeurs des groupes IA et IB de l’Ecole du Centre se concertent, pour faire un bilan du premier jour.

Quelques heures plus tôt, ils ont reçu la visite d’une équipe de la délégation départementale du ministère de l’Education de base, venue s’assurer de la reprise des cours. Leur constat, 70% des élèves présents de l’école du Centre étaient présents hier matin pour la rentrée. La directrice du groupe IB, Jacqueline Essouma enregistre deux cas d’absence parmi les enseignants pour cause de maladie. Qu’importe, les classes ont bel et bien repris. La fin de l’année scolaire se situe dans six mois environ, mais ici, les responsables ont déjà le cœur aux examens officiels. Comme l’explique Jacqueline Essouma, « tout est mis en place, les dossiers sont prêts.

Pour cette session d’examen, nous avons été retenus comme école-pilote pour les cours de "remédiation", ce programme mis sur pied pour les enfants en difficulté. » Cette anticipation est nécessaire pour prévenir les périodes-fleuves emmenées par les fériés, grands ennemis des plannings scolaires au deuxième trimestre. Les élèves de cette école auront droit à leur kermesse et à des activités festives pendant la semaine de la jeunesse, mais ils sont sommés de garder à l’esprit les échéances importantes. Au lycée général Leclerc de Yaoundé, c’est sur une note triste que commence cette deuxième phase de l’année scolaire.

Le lycée est en deuil avec un enseignant récemment décédé. D’après un membre de l’administration, le proviseur Emmanuel Mpele et ses collaborateurs sont rentrés dans leur trimestre avec une réunion préparatoire à ce triste événement. Mais avant, l’administration de l’établissement s’est assurée que les élèves se consacrent à leur apprentissage. Dans l’enceinte de l’établissement, certains élèves s’affairent au nettoyage, balai pour les uns, serpillère et raclette pour les autres, de quoi faire briller les salles de classes avant d’entrer en cours. Malgré cette rentrée de deuxième trimestre tombée en fin de semaine, l’enthousiasme des élèves et des enseignants n’est pas entamé.

Source: Cameroon Tribune

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau