Cameroun - Éducation: Des livres non autorisés au programme

En complicité avec certains Directeurs d'école, des éditeurs proposent des manuels non-inscrits sur la liste officielle.

Le 10 mai 2013, le Ministre de l’Éducation de base, Youssouf Hadidja Alim, publiait la liste officielle des manuels scolaires pour le compte de l'année scolaire 2013/2014. Le document présente pour chaque niveau d'étude (de la Sil au Cm2) de l'enseignement maternel et primaire, le titre du manuel autorisé, l'auteur du livre, l'éditeur et l'année d'édition. Au lendemain de la publication de la liste, des voix s'élèvent pour dénoncer ces éditeurs qui proposent des livres dans certaines classes, sans l'aval du gouvernement.

«Ces éditeurs agissent souvent en complicité avec les directeurs d'école. Lorsqu'il y a des inspections dans les écoles, les parents d'élèves se trouvent souvent obligés de retourner dans les librairies pour se procurer les livres autorisés qui figurent dans la liste officielle», relève un éditeur sous anonymat. Notre source prend pour illustration une liste proposée par l'éditeur White House Educational Press (Whep).

La liste dont Le Jour a obtenu copie propose le livre «Les compétents en français», de la Sil au Cm2. Dans la liste officielle, «Les compétents en français» n'est programmé que dans les trois premières classes du primaire, savoir la Sil, le Cp et le Ce1. «Insérer des livres dans des classes alors qu'ils n'ont pas été validés par la commission d'agrément gouvernementale participe à détériorer la qualité de l'enseignement et crée une concurrence déloyale entre les éditeurs», soutient notre source, qui souhaite une prompte réaction du gouvernement.

© Mathias Mouendé Ngamo | Le Jour

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau