Cameroun: De belles pages en vue pour le livre scolaire

Cherté, disponibilité, distribution et contenus au cœur d’un forum ouvert jeudi 27 décembre 2012 à Yaoundé. Au nom du chef du gouvernement, la ministre de l’Education de base, Youssouf Hadjidja Alim, a présidé hier au palais des Congrès de Yaoundé, la cérémonie d’ouverture du forum de validation du document de politique nationale du manuel scolaire et autres matériels didactiques. Une réunion de deux jours qui puise sa source dans plusieurs constats.

D’abord, les différents rapports provenant du terrain mettent en évidence le faible taux de possession du livre scolaire et autres matériels didactiques par les élèves et les enseignants. De même, ces rapports signalent le faible taux d’accessibilité, de disponibilité et le coût particulièrement élevé de ces matériels, notamment en zones rurales. Il est par ailleurs établi que des efforts méritent d’être faits pour adapter les contenus du livre scolaire à nos réalités socioculturelles.

Partant, pour mettre fin à cette situation et, assurer ainsi une éducation de qualité à tous, la déclaration gouvernementale sur les manuels scolaires et les matériels didactiques d’avril 2000 a précisé les principes à respecter dans ce domaine. Et l’une de ses principales recommandations était la mise en place d’une politique nationale du livre scolaire, en impliquant tous les acteurs intéressés par la chaîne du livre scolaire. D’où l’intérêt de la concertation ouverte hier à Yaoundé, qui a connu la participation de plusieurs membres du gouvernement, notamment ceux en charge de l’éducation, aux côtés d’experts en matière de livres scolaires.

Tout en leur expliquant que « le document de politique nationale est un plan ou un ensemble d’actions orienté suivant une approche logique vers le développement du livre scolaire et autres matériels didactiques de qualité », la ministre Youssouf Hadjidja Alim a signalé aux participants au forum que « l’élaboration de ce document s’inspire des expériences existantes et tient compte des suggestions de toutes les parties concernées ».

Il leur faudra à terme répondre à des questions préétablies : quels matériels didactiques utiliser dans nos écoles ? Qui doit les élaborer ? Comment les éditer ? Comment les diffuser ? Comment les exploiter et comment financer toutes ces activités ? Les travaux qui s’achèvent ce vendredi 28 décembre 2012 se déroulent en plénière et en ateliers.

Source: Cameroon Tribune

Commentaires (1)

1. JOUBOUH Jean 19/12/2013

A mon sens,politique nationale du manuel scolaire et autres matériels didactiques ne devrai pas être menée comme les autres politiques qui restent dans les discours, les théories avec aucune concrétisation.Seule une bonne politique du manuel scolaire pourra révolutionner notre système éducatif.Il faut discipliner le secteur du livre scolaire en répondant urgemment aux questions:quels matériels didactiques utiliser dans nos écoles ? Qui doit les élaborer ? Comment les éditer ? Comment les diffuser ?

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau