Cameroun: Carnet de santé dans les établissements scolaires. Les parents d’élèves massivement extorqués

La Commission indépendante contre la corruption et la discrimination vous présente ses compliments, et porte à votre connaissance, que de nombreux parents se plaignent des trafics en cours dans les établissements scolaires autour des carnets de santé. En effet les enquêtes menées sur le terrain ont pu établir que les chefs d’établissement ont transformé ce document en une nouvelle source d’extorsion massive des fonds, après l’APE, après l’informatique, après les bancs, après ceci et cela. La situation est très grave, et voici que l’école sensée être gratuite est aujourd’hui plus cher et plus ruineuse pour les parents qu’avant.

Le carnet de santé sensé être un document accompagnant l’élève durant sa scolarité, est transformé en taxe exigible chaque année. On découvre la honte, le vol et la malédiction des responsables indignes dans cette affaire, quand on s’aperçoit que certains ont carrément des imprimeries privées qui produisent pour leur compte. A ce rythme, il faudra bientôt un carnet de respiration chaque année.

La Commission indépendante contre la corruption et la discrimination demande la suppression pure et simple de cet autre instrument de vol et de corruption. Il faut laisser les enfants et leurs parents tranquilles, si le carnet de santé doit devenir un prétexte de pratiques immorales.

Les départements en charge de la santé, de l’éducation et des affaires sociales, peuvent réfléchir pour trouver une parade moins contestable et débarrassée des possibilités ou des incitations de détournements. La Commission vous assure de sa très haute considération citoyenne./.

Le Président de la Commission SHANDA TONME Médiateur universel

Source: comicodi.org

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau