Selavie au feux de la rampe, 1h15 de pur bonheur, un moment inoubliable !

selavie-2.jpg

Après le succès de cet été au café-théâtre de l'Entracte, c’est dans l’ambiance intimiste et chaleureuse du théâtre des feux de la rampe que Selavie présente son spectacle avec la collaboration artistique de René-Marc Guedj.

Avec un esprit vif, des phrases qui s'emballent, des mouvements aussi alertes que sa tchatche, elle colonise les spectateurs tous les samedis à 21h30. Elle présente un spectacle riche et varié avec beaucoup de dérision et même d’autodérision. Entre deux pirouettes et quatre pas de danse, elle déballe son talent sur scène et montre qu'elle a plus d'un tour dans son sac.

Elle a tous les atouts pour devenir une valeur sure du milieu humoristique français. Elle propose un stand up hyper dynamique qui ne pourrait laisser de marbre personne et même pas son pire ennemi. Elle se prend aux jeux des clichés avec son propre public, elle traite de sujets de société: vie quotidienne, amour, argent, avec beaucoup de lucidité, mais aussi avec humour, un humour sincère et générationnel, qu'elle n'hésite pas à retourner contre elle, et contre le public !

Ce qui frappe chez Selavie c’est d’abord son incroyable énergie, elle semble montée sur des piles. Elle ne laisse aucun répit aux spectateurs. Dans l’agréable cadre du théâtre des feux de la rampe elle partage des souvenirs, des impressions, des constatations sur la société, de ses années passées au Cameroun, de ses débuts sur scène, de son arrivée en France, des difficultés rencontrées, d’où en ressortent des imitations exagérées qui ne peuvent que nous faire pleurer de rire. Selavie touche par sa sincérité, et plaît par le naturel de sa présence sur scène. Elle rayonne et illumine la scène grâce à son talent et à son inspiration.

Cette princesse de la scène pointe avec talent les absurdités de la société : les préjugés, les injustices, le racisme... Il y a un moment humoristique musical très abouti et très applaudi où elle apprend aux spectateurs comment on danse le "Bend Skin", qui est une danse traditionnelle de l'ouest du Cameroun. Elle fait participer le public en invitant un spectateur à venir danser sur scène. Le public est également conquis quand elle imite sur scène comment les Européens dansent. Après 1h15 de spectacle, Selavie termine dans une ambiance surchauffée par un sketch où elle raconte à sa façon la fable de La Fontaine « le corbeau et le renard » dans un accoutrement bien approprié.

Selavie a été prise en vedette au 1er festival "Rires du monde" qui aura lieu à Saint-Denis les 22, 23 et 24 Novembre 2013, et elle a été sélectionnée pour le Tremplin d'humour à Corbeil Essonne.

Je vous invite donc à aller voir la pétillante Selavie au théâtre des feux de la Rampe tous les Samedis soir à 21h30 jusqu’au 21 decembre 2013. Vous allez passer une soirée inoubliable en sa compagnie!

Vos billets à tarif réduit sur http://www.billetreduc.com

FKG @etudiantados.com

Commentaires (3)

1. tchinda Bonnas 13/10/2013

bcp de courage ma grande. tout les k-mer sont de tout cœur avec toi et encourage bcp

2. zogning bradaris 14/10/2013

du courage très chère, nous sommes avec toi et te soutiendrons tjrs.
va de l'avant.

3. Rosy 16/10/2013

Tu as cela dans le sang et ça te vas trop bien.Courage ma sœur.

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 15/10/2013