Remaniement ministériel à Haïti: le Premier ministre veut rassurer la communauté internationale

Haïti dispose depuis mardi 22 janvier d'un nouveau gouvernement. Lors de la présentation du cabinet, le Premier ministre a tenu à rassurer la communauté internationale quant à la stabilité politique. Un message difficile à faire passer compte tenu du fait qu'il s'agit du troisième gouvernement que le pays a depuis l'arrivée au pouvoir de Michel Martelly, il y a seulement 20 mois

lamothe-0.jpg

Le Premier ministre Laurent Lamothe s'est tout d'abord félicité de voir que son nouveau gouvernement respecte largement le quota d'un tiers de représentation féminine : dans la nouvelle équipe, dix des vingt-trois ministres sont des femmes.

Et c'est pour respecter son engagement de résultats que le chef du gouvernement dit avoir modifié son cabinet : « Le sens profond de ce changement de gouvernement c’est que le président de la République et moi-même avons pris acte du fait que le peuple haïtien souhaite que le gouvernement aille plus vite mais aussi qu’il fasse mieux.

Donc, ce remaniement confirme notre détermination à réussir malgré les difficultés d’un contexte international et interne fait d’incertitudes. Mais je veux rassurer nos partenaires que ce gouvernement ne changera pas les dynamiques enclenchées ».

Hormis le ministère de l'Intérieur, les portefeuilles majeurs n'ont effectivement pas été redistribués mais justement les parlementaires, en conflit avec le pouvoir exécutif, attendaient davantage de changement.

Et la communauté internationale s'impatiente, elle, du blocage sur la question des élections : les scrutins législatifs et municipaux auraient dû se tenir en novembre 2011.

Par RFI

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau