Promode illumine Douala

La 3e édition du Salon international a solennellement ouvert mardi dernier. Un défilé de mode qui célèbre la diversité vestimentaire de l’Afrique. C’était l’un des temps forts de la cérémonie solennelle d’ouverture de Promode, 3e édition, à la Salle des fêtes d’Akwa.

Le Salon international de la mode, qui a débuté le 1er décembre dernier, recevait ainsi la visite officielle du Secrétaire général de la région du Littoral, représentant du gouverneur. L’autorité a notamment souligné l’importance de la culture, source de revenus, dans le développement économique, avec la création des emplois et la promotion de l’auto-emploi. Il a également assuré le comité d’organisation du soutien des pouvoirs publics dans la pérennisation de cette initiative. Des mots survenant avant la coupure du ruban et la visite des différents stands.

Les exposants ont ainsi pu montrer leur savoir-faire non seulement en termes d’habillement, mais également de beauté. Une vision englobante expliquée par Patrice Assiga Eyene, promoteur de l’évènement : « Quand on dit mode, il ne s’agit pas seulement de stylistes, comme le pensent la majorité des gens. Promode à lui seul rassemble tous les métiers du secteur de la mode.

Entre autres, les industries cosmétiques et les industries textiles. Il est ainsi question pour nous de créer une plateforme pour ces partenaires au développement. ». Sur le site, on retrouve donc des ateliers de couture, des artisans, des instituts de beauté, des bijouteries, des centres de formation de mode, des stylistes… qui présentent leurs produits et créations au public. Public qui viendra, selon les mots de Patrice Assiga Eyene, « découvrir les talents de nos jeunes créateurs et même de ceux qui sont venus d’ailleurs ». 80 000 visiteurs sont attendus d’ici la fin du Salon, le 9 décembre prochain.

Ce même jour, une conférence sera organisée sur le tout premier thème de Promode, principale innovation du Salon : « Les enjeux de l’émergence du secteur de la mode au Cameroun ».

Rita Diba Cameroun tribune

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau