Les femmes afro-américaines sont plus exposées au cancer du sein, selon une étude americaine

afro-américaines auraient un risque plus élevé d’être porteuses d’une mutation héréditaire du cancer du sein, selon une étude américaine.

sein-africaine.jpg

Dans une récente étude, l’université de Chicago a montré que les femmes afro-américaines sont plus susceptibles de développer un cancer du sein en raison d’une mutation génétique héréditaire. Après cette découverte, les médecins seront plus en mesure de détecter les risques potentiels pour les membres de la famille de patients atteints de cancer et, éventuellement, de détecter la maladie.

C’est la première étude à évaluer la prédisposition des femmes afro-américaines au cancer du sein. Elle a été présentée le 3 juin dernier à l’assemblée annuelle de l’American Society of Clinical Oncology à Chicago. Lors de la présentation, les chercheurs ont déclaré que sur 249 femmes , 56 d’entre elles ont hérité au moins d’une mutation qui a augmenté le risque de cancer du sein.

En menant cette étude, les chercheurs ont observé que les femmes afro-américaines avaient un risque plus élevé d’être porteuses d’une mutation héréditaire, a rappelé Jane Churpek, professeur de médecine à l’Université de Chicago. Pour réduire le risque de cancer, les femmes ont la possibilité d’ enlever chirurgicalement leurs seins (masectomie). Comme l’a récemment fait l’actrice américaine Angelina Jolie.

@direct.cd

Commentaires (1)

1. Ben 07/09/2013

Seules les patientes présentant une mutation BRCA1-2 peuvent bénéficier d'une mastectomie associée à une exérèse ovarienne bilatérale.
Il n'y a pas d'autres indications à l'heure actuelle.

De plus, vous ne précisez pas les mutations retrouvées parmi les 56 patientes et la quantification du risque de cancer. Si elles ont un risque 1,05 fois supérieur à la population générale, on considère que le risque n'est pas significatif.

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 11/06/2013