France- Cameroun: une mère camerounaise bientôt expulsée après le décès de son enfant

sans-papiers060908275.jpg

Régularisée en 2006 après la naissance de son fils, une Camerounaise est aujourd'hui priée de quitter le pays.

Elle réagit.Elle travaille en France depuis plusieurs années comme nourrice dans une famille de banlieue parisienne. Aujourd'hui, Noella est priée de quitter le pays et de rentrer au Cameroun. Motif? La mort de son petit Ivan, qu'elle a eu il y a 4 ans avec son compagnon français. Pourquoi? L'enfant étant décédé 3 mois après sa naissance, elle a reçu un avis d'expulsion de la préfecture des Hauts-de-Seine qui lui explique, que, si elle a bien été régularisée en 2004 comme mère d'un nouveau-né français, considérant qu'aujourd'hui l'enfant est mort (3 mois après sa naissance), elle doit quitter le pays.

Noella exprime son incompréhension: "C'est comme si on me défendait de le voir, car il est inhumé ici. Si je pars maintenant, je le perds. On est en train de me prendre Ivan, je ressens vraiment la haine, c'est tellement injuste et inhumain." Depuis la mort de Ivan, Noella a eu 2 enfants d'un autre père. Et qu'en pense le ministre de l'immigration? Affaire à suivre

© Camer.be :

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau