Cameroun - Henri Damase Omgba : Hommage à un patriarche Mvog Tsoungui Mballa

henri-damase-omgba.jpg

Décédé à Paris le 7 mars dernier, Henri Damase Omgba sera inhumé cette semaine à Yaoundé.

Henri Omgba Damase. Le nom de ce patriarche n’est pas du tout inconnu dans la cité capitale même si le fils de Nsimeyong a toujours préféré rester dans l’ombre. Selon des indiscrétions glanées dans son cercle restreint, malade depuis quelques temps, Henri Damase Omgba s’est retiré dans son hôtel particulier de Neuilly sur Seine, près de Paris où il vivait avec sa famille. Malgré son état de santé, le patriarche a continué à s’enquérir des nouvelles de son pays et de sa famille.

Homme à plusieurs facettes, nos sources indiquent qu’ancien tailleur nouvellement débarqué en Hexagone, Henri Damase Omgba va se retrouver dans le mannequinat avant d’embrasser les affaires. Grâce à son dynamisme, il va côtoyer d’éminentes personnalités dans le monde entier.

Nos sources se souviennent par exemple que c’est lui qui avait porté la lettre de feu le président zaïrois Mobutu Sesse Seko à l’Américain Jimmy Carter pour sortir son pays de l’isolement international. Mécène du club de football Olympique de Mvolyé, il est cité parmi les tout premiers précurseurs du football professionnel au Cameroun.

Pour rendre un hommage mérité à ce patriarche, des concertations se multiplient au sein des têtes pensantes de la grande famille Mvog Tsoungui Mballa. Aucun volet n’est négligé. Selon des sources très introduites, la dépouille du défunt arrive à Yaoundé en ce début de semaine et les obsèques débuteront au plus tard vendredi prochain. Nous y reviendrons en détails dans nos prochaines éditions.

© Source : La Nouvelle

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau