CAMEROUN - APRÈS AVOIR REMBOURSÉ 213 MILLIONS FCFA : HAMAN ADAMA SERA-T-ELLE FIXÉE LE 24 AOÛT?

 haman-adama070110230-1.jpgLe parquet a demandé le renvoi à cette date pour pouvoir se prononcer sur l’arrêt des poursuites ordonné par Laurent Esso.

  Les débats n’ont toujours pas été ouverts. Car des gens ont remboursé le corps du délit pour lesquels ils sont poursuivis devant sa juridiction et il faut qu’ils soient fixés sur l’arrêt des poursuites ou pas conformément à l’article 18 du décret portant création du Tcs. Une fois encore, Yap Abdou a interpellé l’avocat général, vers qui il se retourne désormais. En réplique, le représentant du parquet général a fini par se ranger sur la préoccupation du président du Tcs.

  « Je dois exprimer ici toutes les appréhensions du ministère public pour le déroulement de cette affaire. L’autorisation de l’arrêt des poursuites relève du ministre de la Justice, Laurent Esso. A ce jour, cette demande est à l’étude. Comment devraitelle faire obstacle au déroulement de cette procédure, si tant il est vrai qu’elle ne constitue pas un élément qui fait partie du débat. Toutefois, nous espérons une remise de la cause à une date très raisonnable, de deux semaines, afin d’apporter une réponse à l’arrêt des poursuites ». L’affaire a été renvoyée au 24 août prochain.

© Le Jour : Eitel Elessa Mbassi

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau