Avant-scène: Encore des prix pour des journalistes camerounais

La 6ème édition des «mediations press trophies» aura lieu cette année le 28 juin 2013 avec un petit retard.

Bouleversement de calendrier. La très attendue cérémonie annuelle de récompense des journalistes, « mediations press trophies » organisée par le Club Médiations, aura lieu le 28 juin 2013. Contrairement aux années antérieures, où la cérémonie a souvent lieu au mois de mai dans le sillage de la célébration de la journée internationale de la liberté de la presse le 3 mai. Ce décalage est dû à des raisons « d’indisponibilité », explique le comité d’organisation qui rassurait au cours d’une conférence de presse tenue mercredi 17 mai 2013 que, «la traditionnelle semaine de la presse organisée par le club Médiations, aura bel et bien lieu».

Elle s’ouvre le 27 avril prochain par une activité sportive qui n’est pas encore calée, «parce que les autorités administratives ne nous ont pas donné leur quitus.Nous sommes encore en pourparlers avec elles à ce sujet», confie la présidente du Club Médiations, Marion Obam Mahel. Les rendez-vous les plus certains, sont la causerie éducative que l’association aura le 30 avril 2013 avec les élèves du lycée de Bépanda dont « l’établissement pour la 2ème fois consécutive est classé par l’office du baccalauréat 1er des établissements publics pourtant les élèves évoluent dans des conditions très difficiles». Egalement, la conférence- débat qui aura lieu le 3 mai sur le traitement de l’actualité judiciaire au Cameroun par les médias, le «glam run» (courses de talons) pour les femmes et la cérémonie de récompense le 28 juin 2013, pour les journalistes qui seront retenus au terme de la compétition de cette année.

A ce dernier sujet, le comité d’organisation des « médiations press trophies », indique que les sujets qui seront admis devraient avoir été publiés dans des médias camerounais entre le 1er mars 2012 et le 30 mars 2013. Cette année, a annoncé comme innovations Denis Kwébo, membre de l’association, les candidats pourront compétir dans deux catégories. Et certaines catégories de «lauréats auront en plus des trophées, des fonds pour réaliser de grands travaux de reportage ou d’enquête».

Autre innovation, les trois meilleurs travaux de chaque catégories en compétition seront soumis au vote des confrères à travers le forum « médiasphère » sur la toile. Comme d’habitude, les candidats pourront soumettre leurs travaux en français et en anglais, dans six catégories. A savoir, meilleure enquête presse écrite, meilleur reportage presse écrite, radio, télévision, internet, meilleure magazine télévision, meilleur photo de presse, meilleure site d’information, meilleure dessin de presse….et le traditionnel prix sixties qui est décerné à une plume mûre de la profession, en hommage pour son travail.

La date limite de dépôt de candidature est fixée au 16 juin 2013. Au cours de cet échange, il a été évoqué le cas de Abou, sacré meilleur dessin de presse l’année dernière mais qui jusqu’aujourd’hui n’a pas encore reçu son rapidographe comme promis. Marion Obam Mahel explique : «ce n’est pas médiations qui donne des prix mais notre partenaire Mtn. Il nous avait fait savoir à l’époque qu’il n’a pas pu trouver le rapidographe, pour le meilleur dessin de presse. Nous lui avons donné le contact de Lipacam où nous nous ravitaillions. La librairie lui fait savoir qu’elle ne fait venir ce matériel que deux fois l’an. Donc, Abou devra attendre. Nous ne l’avons pas oublié».

© Adeline TCHOUAKAK | Le Messager

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau