AMADOU ALI, MBARGA MBOA, ETOUNDI NGOA…: Ces personnalités qui s'offrent en spectacle

Il s'en est fallu de peu pour que ces membres du gouvernement et autres personnalités se livrent à des danses lascives lors d'une rencontre sportive dans un quartier de Yaoundé en mi 2012.

yde-ministres-fete-lej-012-ns-600.jpg

Il s'en est fallu de peu pour que ces membres du gouvernement et autres personnalités se livrent à des danses lascives lors d'une rencontre sportive dans un quartier de Yaoundé en mi 2012.

Stade Malien de Nkol-Ewé à Yaoundé. Nous sommes le 7 juillet 2012. Des Ministres et autres personnalités assistent à un match de football entre les équipes Olympic et Lausanne. Parmi les spectateurs de marque, l'on note la présence de plusieurs Ministres: MM. Amadou Ali (Vice-Premier Ministre, chargé des relations avec les Assemblées), Laurent Serge Etoundi Ngoa (Ministre des Petites et moyennes entreprises, de l'économie sociale et de l'artisanat), Philippe Mbarga Mboa (Ministre chargé des missions à la présidence de la République). M. Jean Claude Tsila (Préfet du département du Mfoundi) et un ancien Maire très célèbre, aujourd'hui décédé, sont aussi à la tribune d'honneur.

Pour chauffer le stade lors des différentes pauses du match, des artistes en vogue sont invités. Richard Amougou soulève la foule avec son titre à succès «Essuie glace», Mbarga Soukous replonge le public dans les souvenirs du tube à succès des années 90, «Essamba» Leti's Diva, l'une des artistes féminins actuellement à la mode, séduit les invités de marque par une tenue qui révèle ses formes callipyges. Comme si elles s'étaient passé le mot, sa consœur du jour, aujourd'hui décédée, dans une robe moulante rouge-vif tient en émoi les invités de marque par le balancement de son postérieur dont elle seule a le secret.

yde-ministres-fete-lej-04-thn-475x308-1.jpg

Le spectacle monte en intensité surtout lorsque Leti's Diva et sa consœur montent sur scène. M. Amadou Ali tient des liasses de billets de banque en main. Ses lunettes noires et sa casquette élimée cachent mal un Ministre surexcité par le spectacle de la jeune artiste. Comme dépassé par les évènements, il se baisse et se met à fourrer de manière frénétique les billets d'argent qu'il a dans les bottes de la chanteuse. Seulement, l'attitude de M. Ali est de loin la plus décente comparée à celle de ses compagnons du jour.

MINISTRES EN RUT?

MM. Etoundi Ngoa et Mbarga Mboa ne tiennent plus en place. Le premier en polo rayé rouge-blanc, esquisse sur le podium une danse près du corps de Leti's Diva. Les yeux dans les yeux, le couple de danseurs se déhanchent devant la foule hystérique. M. Mbarga Mboa l'encourage par de grands gestes de la main. Le Préfet du Mfoundi baisse ses lunettes comme pour mieux apprécier le spectacle.

Quelques minutes plus tard, M. Etoundi Ngoa se baisse à son tour pour mimer le geste de M. Amadou Ali. La jeune chanteuse passe en revue les Ministres. Elle va entraîner le Ministre chargé des missions à la présidence de la République sur le podium. Il se soumet. Il s'exécute. Il est encouragé par les applaudissements du Préfet. Commence une danse très près du corps et, finalement, M. Mbarga Mboa fourre des billets d'argent dans le décolleté plongeant de la chanteuse. M. Tsila qui savoure le spectacle depuis sa place, est en extase lorsque Leti's Diva va le chercher pour exécuter une danse presque lascive. Le Préfet se met devant l'artiste qui le colle avec sa poitrine et les deux se frottent langoureusement sur le podium devant une foule en délire.

Les Ministres Etoundi Ngoa et Mbarga Mboa n’ont pas fini de s'offrir en spectacle. Car, sur la scène, une artiste de Bikutsi récemment décédée va encore faire monter l'adrénaline des deux Ministres. Elle fait bouger son postérieur à quelques millimètres du visage de M. Mbarga Mboa assis sur un siège. Ce dernier est comme aux anges. Un large sourire barre son visage. Il rit à gorge déployée. A un moment, il finit par saisir à pleine mains ce derrière qui lui est offert. L'artiste se retourne et présente une autre partie de son corps aux deux Ministres assis côte à côte sa poitrine.

Comme un seul homme, MM. Etoundi Ngoa et Mbarga Mboa introduisent des liasses d'argent dans le décolleté de la chanteuse. Peu après, le spectacle se termine. Elle est bien loin l'époque où un Préfet du temps du Président Ahmadou Ahidjo s'était vu relever de ses fonctions parce qu'une photo de lui dans un journal le montrait mordant à belles dents une tête de chèvre au cours d'une fête.

© Sylvain Andzongo | Repères

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau