Amanda Seyfried en Balenciaga

Subjuguante de modernité et intensément néo-classique, la dernière collection de Nicolas Ghesquière pour Balenciaga tente depuis quelques semaines de descendre des podiums en habillant les jeunes actrices en vogue...

img-2636-1.jpg

Après Kristen Stewart, ce fut récemment au tour d'Amanda Seyfried de se frotter aux lignes intello sensuelles du dernier opus Balenciaga version Nicolas Ghesquière. Or, si l'on est à chaque fois loin de la catastrophe, force est néanmoins de constater qu'une fois sur les tapis rouges, les toilettes Balenciaga n'affichent plus le même impact, ni la même évidence.

Il est vrai que si les décolletés découpés au laser des deux actrices frôlent le sans-faute, on ne peut guère en dire autant du pantalon taille haute de Kristen Stewart et de la jupe à volants d'Amanda Seyfried, ces derniers ayant ici fâcheusement tendance à tasser - voire à mémériser - la silhouette...

Conçus pour des mannequins affichant la taille 0 (voir ici et là), les modèles de la collection Balenciaga printemps/été 2013 se révèlent ainsi peu adaptés aux morphologies arborant hanches féminines et jambes de longueur normale.

Dans la pratique, celles qui voudront se frotter à la grammaire Balenciaga auront donc tout intérêt à en délaisser les créations les plus exigeantes au profit de pièces un brin plus démocratiques, à l'instar des mini-jupes en tweed faussement sages ou des jupes plissées taille haute...

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau