Défilé Balenciaga - Printemps/été 2013

Chez Balenciaga, la jeune femme ultra cérébrale et férue d'innovations techniques des dernières collections de la griffe parisienne laisse la place cette saison à une demoiselle sûre d'elle-même, n'ayant besoin que de très peu d'artifices pour apparaître aussi cool qu'universellement chic...

img-2462.jpg

Empruntant au noir et blanc son aura classique, Nicolas Ghesquière ouvre son défilé printemps/été 2013 sur des looks drastiquement affutés, où tailoring sexy et glamour épuré dessinent quelques looks si ce n'est révolutionnaires, tout du moins efficaces.

Il faudra cependant attendre le septième passage du show pour découvrir la silhouette Balenciaga de saison : une "cape" cropped accompagnant une jupe à volant asymétrique. Une silhouette forte - entre pulsion minimaliste et détails hispaniques - faisant honneur à la vision moderniste de la féminité de Nicolas Ghesquière.

img-2463.jpg

Ce n'est cependant pas cette dernière qui apparaît la plus susceptible de séduire les acheteurs, les looks suivants se révélant - pour la plupart - bien plus désirables et faciles à vivre. On pense notamment aux robes de pensionnaires revisitées en mode dissymétrique, puis déclinées en sages micros jupes accompagnées de tops de première communiante ou de chemisettes en cuir.

Peu après, les looks de collégiennes catholiques cèdent la place à des ensembles en tweed et dentelle pudique pour jeune fille de bonne famille, qui ne tarderont pas à s'encanailler au contact de néo-brassières.

img-2464.jpg

Aux tailleurs et autres uniformes faussement stricts succèdent alors des toilettes à l'énergie juvénile où se rencontrent fin pull en crochet et jupe plissée, le tout évoluant par la suite vers des tenues plus sophistiquées, où flammèches de cuir composent de savants et souplissimes puzzles. On regrettera simplement qu'à cette envolée créative, Nicolas Ghesquière ait jugé bon d'associer des détails "barbelés" un brin trop premier degré...

Si elle s'avère légèrement plus commerciale que d'ordinaire, cette collection n'en manque pas pour autant d'idées novatrices. Comme si, après avoir recherché la conceptualité à tout prix, Ghesquière tentait désormais de trouver le juste milieu entre sensibilité avant-gardiste et dimension prêt-à-porter...

PS : Omniprésente, la médaille de baptême gagne ici en "légitimité fashion".

Voir toute la collection : http://www.style.com/S2013RTW-BALENCIA

tendances-de-mode.com

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 20/12/2012