Mode : H & M poursuit ses engagements sur la voie de l'écologie

hm.jpg

La campagne internationale lancée par Greenpeace, et visant à demander aux grandes marques de mode industrielle (appelée " Fast fashion ") de ne plus utiliser des produits chimiques toxiques dans la fabrication des vêtements, porte ses fruits. Plusieurs marques ont déjà pris la décision d'éliminer ces substances chimiques dans leur chaîne de fabrication afin de ne pas polluer l'environnement et tout particulièrement l'eau consommée par les populations installées près des usines de production.

C'est le cas de H & M, Adidas, C&A, G-Star Raw, Levi Strauss, Li Ning, Nike, Puma, and Jack Wolfskin. Cet engagement de la marque H&M vient ainsi conforter sa volonté de développer son action en faveur du développement durable et de l'environnement. Il s'ajoute à son engagement de ne plus utiliser de PFC (Perfluorocarbures), des gaz à effet de serre, dans les systèmes de climatisation, et ceci dès 2013, et à son engagement d'utiliser exclusivement du coton plus éco-responsable (coton bio, coton recyclé,) d'ici 2020.

H&M a été en 2011, et pour la deuxième année consécutive, le plus grand utilisateur de coton biologique dans le monde, selon le dernier rapport du Textile Exchange sur le marché mondial des matières éco-responsables.

Enfin H&M vient de lancer une opération de récupération payante de vêtements usagés dans ses magasins afin de les recycler ou de permettre leur réutilisation. Les vêtements H&M sont beaux. Et si en plus ils ont la fibre écologique... Deux bonnes raisons de craquer. Stella Giani

Source: Bioaddict.fr

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau