La chute de Bill Cosby: de héros à zéro

Ces derniers temps, l’image du bon papa dans The Cosby Show a en pris tout un coup. De nouvelles allégations d’agressions sexuelles ont été entendues au sujet de Bill Cosby.

Bill cosby 472x266

Apparemment, il aurait agressé une quinzaine de femmes depuis le début de sa carrière. Toutes de la même façon. Selon les médias américains, il attirait les jeunes femmes en leur promettant de les aider professionnellement, ensuite il les droguait et les violait. En octobre dernier, le comédien Hannibal Buress traitait Cosby de «violeur» sur scène. Ce qui avait relancé le débat et voilà que l’ex-mannequin Janice Dickinson a déclaré à Entertainment Tonight avoir été violée par l’acteur dans les années 80. En 2005, une dénommée Andrea Constand disait publiquement avoir été droguée et violée par Cosby.

13 autres femmes s’étaient alors manifestées, mais le tout ne s’est jamais rendu devant les tribunaux. Puis, le 27 octobre dernier, une dénommée Barbara Bowman avait raconté en détail comment Bill Cosby l’avait violée en 1986, alors qu’elle n’avait que 16 ans. Depuis, Joan Tarshis s’est aussi manifestée. Son viol remontrait en 1969, puis finalement, Dickinson est aussi sortie de l’ombre. Cosby l’avait invitée à son spectacle au Lake Tahoe et après il lui avait proposé de discuter de son avenir professionnel. Elle qui était mannequin pour l’agence Elite rêvait aussi de faire de la musique.

«Après le dîner, dans ma chambre, il m’a donné un verre de vin et un cachet. Le lendemain matin, je me suis réveillée, et je ne portais plus de pyjama. La dernière chose que j’ai vue avant de m’éva­nouir, c’était Bill Cosby en robe de chambre, puis qui l’enlevait, et me montait dessus», a-t-elle raconté. Le principal intéressé refuse toujours de commenter l’affaire, mais celui qui était admiré de tous voit son image être de plus en plus ternie. Si l’affaire n’avait pas abouti en cour en 2005, il pourrait bien en être tout autrement aujourd’hui, alors qu’on incite les victimes à dénoncer leurs agresseurs et à porter plainte. Une des légendes de la télévision américaine voit son étoile commencer à s’éteindre. Surtout qu’une quinzaine de femmes disent avoir été agressées et elles racontent toutes le même mode opératoire de la part de Cosby. Les soupçons sont donc plus grands. La chaîne Netflix a décidé de reporter la diffusion d’une émission spéciale, Bill Cosby 77, jusqu’à nouvel ordre, en raison des nouvelles allégations.

AfricaPresse.com

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau