Valentino se pose des questions sur sa réussite

valentino.jpg

Valentino est à présent à la retraite mais il n'a jamais été aussi présent dans l'industrie de la mode. Une exposition sur ses meilleures pièces haute couture est organisée à Londres, en Grande-Bretagne.

Cela lui donne l'occasion de réfléchir sur sa carrière. Même s’il se sent honoré qu’autant de personnes soient toujours intéressées par ses créations, le styliste, dont le vrai nom est Valentino Clemente Ludovico Garavani, n’est pas persuadé de comprendre pourquoi il est tellement connu. « J’ai toujours un sentiment de grande satisfaction quand je pense à ma carrière.

Parfois, je me dis à moi-même : “ Mon Dieu, j’ai eu tellement de chance. Je ne sais pas si je le mérite ou pas, mais j’ai eu beaucoup, beaucoup de chance », a-t-il dit dans une vidéo promotionnelle. Le créateur italien s’est aussi confié sur ce qui rend les robes haute couture aussi spéciales. Des célébrités allant de Jacqueline Kennedy Onassis à Julia Roberts en passant par Audrey Hepburn, ont opté pour ses pièces uniques au fil des ans.

Il pense que c’est son acharnement à rendre les robes spéciales qui a fait son succès. « Cela s’appelle couture parce que rien n’est fait avec une machine, a-t-il dit. Automatiquement, lorsqu’un créateur de mode fait quelque chose de haute couture, il doit penser à utiliser l’un des plus beaux tissus et penser beaucoup aux femmes, parce que les robes vont être très chères donc elles doivent être comme des bijoux.

Pour moi, c’était très important de donner l’essence de la féminité, l’essence du glamour et l’essence de la haute couture. C’est comme une sculpture qui est faite avec le corps de la femme. »

© Cover Media

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau