Helena Christensen est fière de sa carrière

12-1.jpg

Helena Christensen pensait que sa carrière durerait un mois quand elle a commencé. Le mannequin a été élue Miss Danemark en 1986, et elle est partie à Paris pour poursuivre sa carrière peu de temps après.

A 44 ans aujourd’hui, elle est très surprise quand elle pense au trajet qu’elle a parcouru depuis. « Le mannequinat est un métier idiot et fou. J’ai essayé à 20 ans et je crois que je m’étais donné un mois, a-t-elle raconté à Esquire Magazine avant qu’on lui demande si sa longévité dans le métier est un témoignage de son talent.

Ouais, peut-être. Ou peut-être que le mois en question a duré très longtemps ! » Helena a fait la couverture des plus grands magazines, notamment Vogue, W et Elle.

Elle a aussi travaillé avec les marques les plus légendaires, Revlon, Versace, Prada et Lanvin pour ne citer qu’elles. En photographe accomplie, Helena Christensen recherche d’autres manières d’exprimer son talent aujourd’hui.

Elle a créé des sous-vêtements avec Triumph et apparaît dans leurs publicités. Elle a fait des recherches sur la conception de la lingerie avant de s’embarquer dans le projet et elle pense qu’elle a abouti à des créations à la fois jolies et portables. « Il s’agit d’accentuer les belles parties d’un corps féminin. J’adore m’amuser avec des tissus vintage et de la dentelle. »

© Cover Media

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau