AU TRIBUNAL: Adèle Mballa Atangana, ancienne présentatrice du Journal Télévisé de la CRTV, condamnée !

adele-mballa-atangana-crtv-001-2012-ns-400.jpg

Apres sa suspension a la CRTV pour «imitation de signature de certains responsables de la Crtv et réponse tardive a une demande d’explication», L’ex Directrice du Centre de Formation Professionnel de la CRTV (CFPA), vient d’écoper d’une condamnation pour destruction des biens et trouble de jouissance par le tribunal de Mfou. La fin de d’année de 2012 est un cauchemar pour Adele Mballa Atangana.

Elle doit verser 2,6 millions de Francs CFA au sieur Kamgue Ntouma et 190.000 fcfa au Ministère public. Selon des informations recueillies auprès des victimes, l’affaire porte sur un litige foncier dont une parcelle de terrain de 1000m2 est querellée au lieu dit Nkongoa, a 10 Km de Yaounde, en allant vers Mfou.

Adele Mballa Atangana qui est la voisine, aurait déclaré qu’elle ne «souhaite pas cohabiter avec des ressortissants d’origine bamiléké, de peur d’avoir une porcherie a proximité de sa maison».

L’ancienne directrice du CFPA aurait dans un premier temps souscrit à l’achat du terrain avant de tenter de le déguerpir par le moyen du trafic d’influence et de ses relations dans l’administration. Pour mettre ses ambitions a exécution, elle a procédé à la destruction des murs déjà construits.

C’est ainsi que le nommé Kamgué Ntouma, proprietaire des lieux, a porté l’affaire devant les tribunaux qui ont abouti a la décision ci-dessus mentionnée, pour dommages et préjudices causés.

© Hugues BOSSOKEN | Cameroon-Info.Net

Commentaires (3)

1. FIFI RIBANA 16/01/2014

C un gros mensonge, l'affaire est d'ailleurs en délibéré à la cours d'appel, et le sieur kamgaing n'est pas certain d'avoir gain de cause!!!!! Cette dame est respectable, et chrétienne; même si les mauvaises langues lui attribuent une vie dissolue..... Elle peut avoir commis des erreurs comme tout être humain, mais elle est en fait incapable de faire mal à une mouche.....

2. FIFI RIBANA 16/01/2014

Son Vrai nom actuel, on ne se sait pas si elle a l'intention de le changer à nouveau est Adele ETOUA

3. Fifi Ribana 19/07/2016

Nous avons investigué finalement dans la vie de cette Diva de la Télévision Nationale (CRTV) et avons découvert effectivement une vie dissolue de cette soit disante chrétienne; entre pillage des fonds publics au CFPA - CRTV ou elle fut directrice, et justement limogée pour faux en écriture, imitation de signature, détournement de près de 50 millions afin de financer les études de ses filles en Europe; détournement de fonds privés dans les banques camerounaises (une Cinquantaine de millions auprès de Afriland first bank - où elle poursuivi actuellement au pénal - elle aurait courcicuiter un paiement pour lequel il y aurait bel et bien eu un AVI (Avis de Virement Irrevocable), auprès du paieyeur général d'Ebolowa ... etc.
Elle prête à coucher avec tous les gestionnaires de crédit du pays pour bénéficier d'un marché ou même d'un bon de commande.
L'un de ses amants, vient d'être nommé à la Direction Générale de la CRTV, nous attendons certainement les casserolles qui en sortiront.

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau