Yaoundé: Naissance d'une race nouvelle de pick pockets

Décidément les filous ne manquent pas d'imagination dans la capitale camerounaise.

pick-pocket.jpg

Après avoir fait leurs preuves dans les marchés et autres lieux publics, ces derniers ont choisi de frapper partout. Leur champ d'action, tous les coins et recoins de la ville où des gens attendent le taxi. Ils opèrent durant les heures de grande affluence notamment le soir. Dieu seul sait qu'à cette période de la journée, nos rues brouillent de monde. Pour tromper la vigilance de leurs cibles, les voleurs fondent dans la masse des passagers.

Écrases par la fatigue, pendant que vous attendez le taxi ces fripouilles en profitent pour vous soutirer. Ils ouvrent les sacs à mains, les sacs à dos, les poches et tout autre arsenal. Ne soyez plus étonnés lorsque vous n'arrivez pas à comprendre la disparition de votre porte monnaie, téléphone, appareil photo ou tout autre bien. C'est pendant que vous attendez le taxi que les malfrats se servent. On les retrouve à la montée SNI, SONEL CENTRALE etc.

© Le Soir

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau