Yaoundé: Elle se retrouve dans un puisard après une partie de jambes en l’air

« Sauvez-moi s’il vous plait. Sortez-moi de là. » Les habitants du quartier Mendong au lieu-dit « Carrefour Banane » ont été alertés par cette voix d’une femme de cinquante ans au milieu de la nuit du 09 au 10 janvier 2013. Dans un premier instant les riverains ont été effrayés, car selon eux il s’agissait d’un sorcier qui venait de louper son « vol de nuit ».

Heureusement pour elle, sa voix est reconnue par une de ses voisines. Un homme sollicite aussitôt une éventuelle aide de ses pairs afin de sortir dame Jacqueline Mvolo de son trou. Que faisait-elle à l’intérieur de cet abri aussi particulier? Selon sa propre version, elle a voulu emprunter un chemin inhabituel pour regagner son domicile dans l’espoir d’échapper aux agresseurs.

Par contre ses voisins déclarent qu’elle entretient une relation coupable avec un certain Serge Tamo qui réside à 300 mètres de sa maison. Des témoins estiment que Jacqueline sortait probablement de son traditionnel rendez-vous avec son nouvel amant. Jacqueline Mvolo 50 ans est mariée et par ailleurs commerçante au marché de Mendong.

Elle entretient une relation amoureuse qui lui fait perdre la tête depuis quelques semaines. Chaque soir, elle se rend chez son prince charmant pour une partie de jambes en l’air. C’est ainsi qu’elle emprunte généralement les chemins peu fréquentables afin d’éviter de se faire démasquer par une connaissance. Visiblement, elle n’était pas informée de l’installation d’un puisard derrière la maison voisine. Résultats des courses, dame Mvolo après sa chute s’est fracturée le péroné.

© Hugues BOSSOKEN | Cameroon-Info.Net

Commentaires (1)

1. placide 01/02/2013

que sela serve d'exemple a toute qui comme elle voudrons faire la meme chose

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau