Yaoundé: Des supposés homosexuels échappent au lynchage

Deux jeunes garçons qui ont été récemment arrêtés puis relâchés parce qu’ils étaient soupçonnés d’homosexualité, ont été à nouveau enfermés. Les policiers ont placé les deux jeunes hommes en garde à vue après qu’ils aient été attaqués dans un marché.

Quand les deux jeunes hommes dont Jonas Singa Kumie et Franky Djome sont allés faire leurs achats dimanche dernier, ils étaient habillés comme des femmes et une fois au marché d’Essos, ils ont été attaqués par les vendeurs. Les deux sont connus car ils tenaient un salon de coiffure avant d’être arrêtés, parce que «soupçonnés d’être gay» en 2011.

Entendu au poste de police, Jonas a déclaré qu’ils étaient entrain de marcher quand la population a commencé à les couvrir d’injures. « Ils nous ont traité de pédés, sorciers, femmes, etc. certains commerçants ont menacé de nous ruer de coups et nous ont lancé des cailloux et des tomates». Les deux jeunes hommes se rendaient dans un salon pour une manucure et une pédicure, avant d’être attaqués et la population les a couverts de pierres et de divers objets.

© Salma Amadore | Cameroon-Info.Net

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau