Yaoundé - Ahala 2: Krotal sème la terreur - Le célèbre rappeur camerounais passe son oncle à tabac

Le célèbre rappeur camerounais a passé son oncle à tabac, le weekend dernier en raison de la succession à la chefferie.

krotal.jpg

La présence de certaines sommités à la cérémonie d’installation d’Olivier Philippe Onambélé dans ses fonctions de Chef du 3eme degré d’Ahala 2, un quartier de la banlieue de Yaoundé, n’a pas empêché le pire de se produire. Pendant que le Sous-préfet de l’arrondissement de Yaoundé 3 prononçait son allocution de circonstance, Etoundi Onambélé alias Krotal a surgi, tel un snipper, pour interrompre cet évènement. Les manœuvres de ses proches n’ont pas pu apaiser sa fougue volcanique. Contre toute attente, la star a foncé droit vers la tribune d’honneur et s’est mise à rosser son oncle en train d’être installé. L’attitude de Krotal s’explique par le fait que les élections auraient été organisées au mépris des règles démocratiques.

Une source indique que les opérations électorales se sont déroulées en l’absence du chanteur, parce qu’il s’était toujours farouchement opposé à l’élection d’Olivier Philippe Onambélé. Toutes les manœuvres engagées afin d'annuler la désignation et surtout l’installation de l’oncle n’ayant pas abouti, la star a choisi de faire usage de la violence pour se faire respecter. Pour lui, les autorités administratives sont complices de ce qu’il considère comme étant une injustice sociale criarde. Même la décision de la Cour Suprême, qui tranche en faveur de Krotal, n’a pas été appliquée. Le rappeur aurait-il des ambitions politiques? Lors des sénatoriales, les candidats vont se recruter dans les chefferies. Pour l’heure, deux clans continuent de s’affronter à la chefferie de 3eme degré d’Ahala 2.

© Lucien EMBOM | Cameroon-Info.Net

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 07/02/2013