Yagoua: Elle se donne la mort à 14 ans

C’est la consternation et la désolation dans cette famille paisible depuis le 04 janvier après que leur petite fille, une élève âgée de 14 ans, ait mis un terme à sa vie en absorbant un raticide communément appelée "Tchiklomma". Les mobiles de cet acte incompréhensible restent encore non élucidés. Mais selon des informations recueillies sur place, tout serait parti d'un échange verbal houleux entre la tante et la défunte.

La fillette aurait mal vécu cet échange, un de plus et un de trop, et a donc absorbé la substance toxique. Elle tombe dans un coma. Et malgré son évacuation à l'hôpital de référence de Yagoua, elle rendra l'âme 15 minutes après son admission dans les services d'urgence. La petite fille habitait dans la maison de sa tante paternelle.

Le père en déplacement sur Maroua, aussitôt informé, va rejoindre Yagoua de toute urgence. Mais il ne comprend toujours pas ce qui s'est passé. En attendant les obsèques programmées dans les prochains jours, la dépouille de l'adolescente a été admise à la morgue de l'hôpital Régional de Yagoua. Une enquête a été néanmoins ouverte par la Police pour déterminer les causes et- es circonstances exactes de sa mort.

Source: Le Courrier

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau