Transport: Robert Nkili annonce l’arrivée imminente des avions «made in China»

Le Ministre des transports était à Garoua le 15 mai 2013 pour inaugurer la toiture de l’aéroport international.

avion-chinois.jpg

L’aéroport international de Garoua sort peu à peu de sa vétusté. Ça fait une dizaine d’années que cette porte de sortie et d’entrée portait encore sur sa tête une toiture complètement pourrie constituant un grand danger pour ses usagers. En saison des pluies, il fallait être armé d’un parapluie et de bottes pour traverser le grand hall menant à la salle d’embarquement. Une image pas très reluisante du Cameroun, pays des grandes ambitions et des grandes réalisations.

En 2010, le gouvernement avait choisi l’option de mettre fin à cette situation honteuse, qui ne ressemblait pas au poids que pèse le pays dans la sous-région. C’est alors en ce temps qu’un appel d’offre fructueux a été lancé, afin de terminer le bricolage qui avait été fait sur la toiture pendant près de dix années. 3,23 milliards toutes taxes comprises, c'est l’enveloppe que l’Etat a débloquée pour revêtir la toiture de l’aérogare de Garoua, au cours de travaux qui ont duré 18 mois. Lors de la réception officielle, ce mercredi à Garoua, le Ministre des transports a profité de l’occasion pour s’entretenir avec la presse. Ici, le Pr Robert Nkili, ainsi que le Directeur des ADC ont annoncé qu’une fois achevés les autres travaux de réfection des toilettes et de la piste, les compagnies aériennes étrangères se poseront à Garoua comme à Douala et à Yaoundé.

Le Ministre des transports a également fait savoir aux journalistes que les deux avions de fabrication chinoise, commandés par le Cameroun, seront bientôt là. «Nous les avons déjà achetés, mais comme c’est pour un but commercial, les avions sont en train d’être habillés pour cela, les pilotes et les hôtesses sont déjà en recyclages. Ces avions survoleront bientôt le ciel Camerounais».

© Peter KUM | Cameroon-Info.Net

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau