Sommet Europe-Afrique : Paul Biya plaide pour la paix et la sécurité en Afrique et dans le monde

Le Président de la République camerounaise, Paul Biya a fait mercredi au siège du Conseil européen, deux interventions dans le cadre du 4e Sommet Europe-Afrique.

Actu image 2618

La première est intervenue vers 13h avant la cérémonie inaugurale à 14h30mn et portait sur la situation de crise en République centrafricaine. La seconde rendait compte de l’insécurité en Afrique et avait pour thème « La paix et la sécurité en Afrique ». S’agissant de la situation en Centrafrique, Paul Biya n’a pas manqué de remercier les initiateurs de cette réunion dont les objectifs consistent de mener des actions concertées pour rétablir la paix dans ce pays du Cameroun. L’espoir étant de protéger les populations innocentes et sans défense en proie à la barbarie des bandes armées de la Seleka et des Anti-Balaka.

« Premièrement, il nous faut tenir toutes les promesses faites en ce qui concerne l’aide financière, humanitaire et l’envoi des troupes. Deuxièmement, nous devons agir au niveau de l’ONU. Je me félicite de la suggestion récente du Conseil de sécurité de transformer la Mission internationale de soutien en Centrafrique sous la conduite africaine (MISCA) en une opération de maintien de la paix de grande ampleur, avec plus d’efforts et de moyens », a indiqué Paul Biya. Cette réaction était une réponse à la déclaration de Samba Panza, présidente de transition en RCA ; laquelle a présenté la situation alarmante dans laquelle sont plongées les populations de son pays non sans demander la sollicitude de la communauté internationale.

Sécurité et paix

« Après Le Caire, Lisbonne et Tripoli, je me réjouis de voir l’Europe et l’Afrique se réunir au plus haut niveau à Bruxelles, votre présence témoigne de l’importance que revêt la relation Union Européenne-Afrique, il s’agit d’une relation particulière, d’une relation dynamique ». C’est en ces termes que le président du Conseil européen, Hermann Van Rompuy, a inauguré les travaux du 4e Sommet Europe-Afrique, devant plus de 80 délégations internationales présentent et des invités de marque. « Investir dans les personnes, pour la sécurité et pour la paix » est le thème central mais les différents participants ont en outre débattu sur des thèmes aussi variés que l'éducation et la formation, les femmes et les jeunes, les flux migratoires légaux et clandestins entre les deux continents, les moyens de stimuler la croissance et de créer de l'emploi, l'investissement en faveur de la paix et les différentes manières de renforcer l'aide apportée par l'UE afin de développer les capacités dont dispose le continent africain pour gérer la sécurité sur son territoire.

« La sécurité et la paix en Afrique » est le thème sur lequel Paul Biya est intervenu pour s’insurger contre les actions nocives et nuisibles des mouvements terroristes qui menacent la paix et la sécurité en Afrique. « La situation qui prévaut en Centrafrique, pays voisin du Cameroun, nous préoccupe au plus haut point. Je salue ici la mobilisation et la détermination de la communauté internationale à agir à nos côtés. Je rends particulièrement hommage à l’ONU, à la France et aux pays de la CEMAC qui se sont interposés pour faire cesser les exactions et de ramener la paix civile », a déclaré Paul Biya lors de cette première séance de travail. Selon le Président du Cameroun, le partenariat Afrique-Union Européenne est un moyen efficace de lutte contre l’extrême pauvreté en Afrique qui sert de terreau aux mouvements extrémistes.

« Assurer la paix et la sécurité en Afrique, c’est d’une certaine façon contribuer à la paix et à la sécurité dans le monde », a-t-il conclu son propos devant un parterre d’invités de marque tels que Ban Ki-Moon, Secrétaire Général de l’Onu ; Donal Kaberuka, Président de la Banque africaine de développement (BAD) ; Pim Van Ballekom, vice-président de la Banque européenne d’investissement ; Catherine Ashton, 1ère vice-présidente de la Commission européenne et Haut Représentant de l’Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité ; Miguel Angel Martinez, vice-président du parlement européen. La cérémonie de clôture a lieu jeudi à 12h30 suivie d’une conférence de presse des principaux responsables du Conseil européen et de la Commission européenne. Selon certaines indiscrétions, le Président Paul Biya qui loge au Méridien de Bruxelles accordera des audiences à certaines personnalités du Benelux.

© Camer.be : Samuel Mben Mben

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau