On reparle de voitures chinoises "made in Cameroon"

On a des nouvelles du projet de montage de véhicules tropicalisés à partir du Cameroun, projet porté par des investisseurs Chinois à travers la société Cameroon First Automobile Manufacture co, Ltd.

voiture-chinoise.jpg

On a des nouvelles du projet de montage de véhicules tropicalisés à partir du Cameroun, projet porté par des investisseurs Chinois à travers la société Cameroon First Automobile Manufacture co, Ltd. Des responsables de cette société sont dans nos murs depuis mercredi dernier pour les derniers réglages relatifs aux préparatifs d’une foire automobile qu’elle organise à Yaoundé dans trois mois.

La date précise n’a pas encore été fixée mais Lu Fuqing, Chief Executive Officer de Cameroon First Automobile a affirmé à la presse vendredi dernier que cette foire se tiendra au palais des Sports au plus tard en fin octobre 2013. La foire servira de vitrine pour présenter au public la marque camerounaise et surtout les différents types de voitures qui seront montés sur place. « C’est une étape importante dans le processus d’installation au Cameroun d’une industrie automobile », a expliqué Lu Fuqing, avant de préciser : « L’an dernier, le projet avait été présenté au chef de l’Etat qui nous avait accordé son soutien au cours d’une audience au palais de l’Unité.

Nous lui avions alors fait la promesse de produire les premiers véhicules en novembre 2013. Nous sommes prêts mais l’élément déclencheur demeure la signature de la convention avec l’Etat du Cameroun que nous attendons impatiemment.» En attendant, l’équipe de la Cameroon First Automobile travaille. D’après les responsables, des mémorandums d’entente ont été signés avec sept sociétés partenaires et des opérateurs financiers qui ont accepté de se déployer dans le projet du Cameroun, a confié Lu Fuquing. La conception des lignes de montage à l’usine est terminée et on envisage la production d’une voiture toutes les 6,5 minutes.

Le projet revêt plus d’une importance dont la moindre n’est pas de rendre ces produits accessibles au grand nombre. « La plus petite des berlines, au sortir de l’usine, coûtera environ 4,5 millions de F » a indiqué à titre d’exemple, le Chief Executive Officer. Mais, il est surtout question d’aider l’Afrique noire à installer une industrie automobile de pointe propre à elle, avec sa propre marque. Le logo de Star Of Africa, nom de la marque des véhicules qui seront assemblés au Cameroun, est déjà conçu et protégé à l’OAPI (Organisation africaine de la propriété intellectuelle).

Les porteurs du projet de la Cameroon First Auto affirment avoir commandé à une école de statistiques de la place, des enquêtes pour déterminer les préférences et les priorités des Camerounais. Sinon, de manière générale, on produira tous les types de voitures : les berlines, les 4x4, les minibus, les véhicules de transport des marchandises, etc. Cameroon First Automobile sera installée dans la zone industrialo-portuaire de Kribi.

© Jeanine FANKAM | Cameroon Tribune

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau