Nlonako: soupçonné de sorcellerie et tué

Victor E., 61 ans a reçu un coup fatal lors des obsèques de son neveu samedi.


Un coup de poing ou une gifle ? C’est en tout cas le choc reçu qui a vraisemblablement tué Victor. E., le week-end dernier à Nkongniné, village situé dans l’arrondissement de Nlonako. Le sexagénaire s’est écroulé en pleines obsèques de son neveu. Il a été transporté à l’hôpital, où il n’est jamais arrivé vivant. Mort en chemin. Selon les témoins, la victime a souvent été soupçonnée de sorcellerie. Cette fois-ci, Victor était ouvertement suspecté d’avoir lancé un sort à son neveu.

Ce dernier, âgé d’une trentaine d’années, souffrait depuis plusieurs mois. Il fait la tournée des hôpitaux en vain. Il finira par mourir à Yaoundé d’une maladie « mystique », selon les proches. Ce samedi jour d’obsèques, l’ambiance est particulièrement électrique. Le suspect s’est cloîtré chez lui. Retranché dans sa chambre, armé d’une machette. Les populations iront le cueillir à domicile, enfonçant sa porte. Il est traîné au milieu de la cérémonie, la foule va l’obliger à dire un mot sur la mort de son neveu. Mais aucun son ne sort de sa bouche. Il est ensuite malmené, insulté est frappé violemment. Il s’écroule, inconscient. Pour toujours.

© Josy MAUGER | Cameroon Tribune

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau