Musique/Rosy Bush, du péché à la recoverssion:«J’invite mes frères artistes à laisser la musique profane pour chanter Dieu»

Invitée au programme «Parfum de louanges» qu’anime Odile Ngaska sur la chaine Canal2 Internationale, l’artiste Rosy Bush a déclaré officiellement avoir «changé de vie», reconnaissant alors avoir vécu avant dans la perdition.

Hqdefault

C’est en 1991 que cette camerounaise se lance dans le chant, écumant au passage chorales et par la suite, des cabarets. En 1996, son tout premier album «Mon rêve», voit le jour. C’est avec cet opus qu’elle immerge dans le monde professionnel de la musique. Un succès appelant un autre, en 2000, un nouvel album intitulé «Je m’en vais», viendra confirmer son talent et par la suite, un troisième qui porte le nom «Fais attention», la propulsera au sommet des hits. Seulement, on était loin de s’imaginer qu’un tel succès cèderait place à un revirement spectaculaire de cette dernière. «J’ai longtemps fait de la musique profane; je ne peux pas dire qu’en faisant ça c’était mauvais, mais ça l’était devenu dans la mesure où je la faisais pour plaire aux hommes et pour plaire à moi-même», confiait-elle alors à la présentatrice. «Mais dans cette folie j’ai oublié mon créateur.

Si aujourd’hui je dis que j’ai changé de camp, c’est tout simplement pour dire que j’ai rencontré Jésus Christ que j’ai reçu dans ma vie comme mon Seigneur et mon sauveur personnel, qui a fait de grandes choses dans ma vie, alors j’ai décidé de chanter pour lui», continuera-t-elle. C’est devenu une mode au Cameroun, que de voir les artistes, du jour au lendemain, «prendre conscience et donner leur vie en Christ». Grâce Decca, Martial Mbongo, Petit Pays (à une certaine époque…), ou encore K-tino tout récemment, n’ont pas échappé à la règle. Sauf que cette fois-ci, notre Rosy reconvertie ne souhaite pas être la seule «sauvée». Elle en a profité pour inviter ses confrères artistes à suivre le même chemin: «C’est Dieu qui m’a donné ce don, alors pourquoi ne pas le chanter, celui là qui m’a donné la vie éternelle ? Parce qu’avant je ne connaissais pas Dieu, j’étais destiné à la perdition. Alors j’invite mes chers confrères à laisser la musique profane et à célébrer Dieu…»

Pour leur faire un dessin, rien de mieux qu’un témoignage personnel: «En fait ce qui s’est passé c’est que je cherchais Dieu depuis un moment, parce que malgré tout ce que je faisais, malgré tout ce que j’avais, je n’avais pas la paix, donc je ressentais ce vide, une preuve que l’argent seul ne fait pas le bonheur. Alors une fois, une amie m’a invité à une prière, dans le groupe de prière j’ai rencontré Jésus et j’ai ressenti cette paix intérieure, cette joie ; et je me suis dit wouaoh ! Il existe vraiment, je l’ai trouvé, et là j’ai compris que la meilleure vie c’est avec Dieu. Je me réjouis de ma vie en ce moment, je ne peux pas demander mieux. Je me sens bien et mes affaires marchent bien ; bref, actuellement ma vie a un sens. Je sais là où je viens et je sais là où je vais». Rosy Bush a sorti un quatrième album, cette fois-ci entièrement consacré au Seigneur. Désormais, elle se présente comme étant «une artiste gospel». Son message sera-t-il entendu par ses pairs ?

© Daniel NGOH | Cameroon-Info.Net

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau