Imposture: Deux escrocs sèment la terreur au Cameroun

Les véhicules garés en face de l’Hôtel Hilton à Yaoundé et d’autres structures de location auto participent à la réussite d’une entreprise d’arnaque et d’usurpation de titre chez certains bandits de grand chemin.

«L’habit ne fait pas le moine», dit-on souvent, mais on reconnait le moine par son habillement. Trois sous-officiers de la gendarmerie, habillés en veste noire à bord des véhicules passent pour des agents de renseignement du Chef de l’Etat. Certes, ils sont des hommes en tenue en service dans l’Etat-major des armées au ministère de la défense, mais à cause de leur désœuvrement, une intelligence satanique leur permet de gagner leur vie malhonnêtement à travers les décrets du Chef de l’Etat portant remaniement du gouvernement, la nomination des directeurs généraux et assimilés, et certains découpages à caractère politique du territoire.

Leurs méthodes d’arnaques

La méthode de nomination des hautes personnalités du pays consiste à procéder à une enquête de moralité de l’intéressé. Il s’agit de son état de santé, ses rapports avec les populations de son fief et son parcours ou apport politique au sein du RDPC. Leur tactique consisterait donc à se rapprocher des victimes assoiffées de revenir aux affaires. En possession de votre curriculum Vitae, c’est une fiche de renseignement qui vous ait brandie détaillant positivement tout ce que vous avez fait pour le pays. Au plan purement politique, certains mensonges seront en votre faveur et motiveront votre nomination, mais contre une enveloppe bien consistante qui sera remise à monsieur le ministre directeur du cabinet civil leur patron direct d’après leur déclaration. Et déjà, les cartes professionnelles de la gendarmerie ou de l’armée les couvrent pour tout éventuel revers de la médaille. Et une fois que vous leur avez remis l’enveloppe, vous ne les verrez plus jamais, et vos yeux serviront de lamentations honteuses. Plusieurs victimes de la République portent leurs marques mais n’osent se confier à qui que se soit pour éviter l’humiliation.

A l’approche d’un remaniement du gouvernement après le double scrutin du 30 Septembre 2013, la prudence doit s’observer de la part des anciens commis d’état et grands hommes d’affaires qui veulent revenir aux affaires. Car les loups tapis dans l’ombre, s’apprêtent à dévorer les agneaux imprudents et égarés. De grâce, attendez votre miracle à la maison, ne le recherchez pas dans les salons huppés de la République.

@ L'epervier

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau