Haman Adama, l’ex-ministre de l’Education: «Je remercie S.E Paul Biya, je le rassure de mon indéboulonnable attachement à son parti, notre parti»

Ce discours prononcé à Garoua à sa sortie de la prison centrale de Yaoundé continue à alimenter les débats dans la région du nord.

haman-adama-398x450.jpg

Haman Adama Halimatou très célèbre à Garoua a été envoyée dans la région du nord renforcer l’équipe régionale de campagne et surtout jouer au sapeur pompier entre les frustrés de la région et le régime en place. Près de 300 millions frs cfa payés plusieurs mois auparavant, elle n’a été libéré de sa cellule de Kondengui qu’en pleine campagne. Haman Adama plus connue sous le nom «Néné» dans sa région natale devait réussir là où Aminatou Ahidjo avait échoué.

A sa sortie de la prison, très peu de personnes avait cru que «Néné» continuerait à s’aligner derrière le parti des flammes, un parti dont son régime l’a écroué en prison pendant près de trois ans. Au lendemain de son arrivée à Garoua, Haman Adama a assisté à une réunion du Rdpc où le président régional de campagne dressait le bilan en mi-parcours. Ici, Haman Adama qui se prenait pour une spectatrice de la chose sera plutôt surprise quand elle est nommée comme vice-présidente de la commission régionale de campagne pour le nord. «J’ai suivi avec beaucoup d’attention les comptes rendus des présidents départementaux, je les félicite pour leur courage malgré les difficultés et malgré les moyens très limités.

En tant que spectateur de ce jour, car là où je suis, je suis spectateur, je sais et je suis convaincue que le Rdpc va rafler tous les sièges» a dit Néné. Mais le Lamido de Rey Bouba, président de la commission régionale a d’un coup répondu à Haman Adama: «en vertu des pouvoirs qui me sont conférés, je vous nomme vice-présidente de la commission régionale de campagne» a dit S.M Aboubakari Abdoulaye. «Je suis et je reste membre du Rdpc», cette autre phrase d’Haman Adama a complètement fermé la gueule de ceux qui doutaient encore de son appartenance au parti des flammes après son séjour à Kondengui. «Je remercie S.E Mr le Président de la République, S.E Paul Biya, je le rassure de mon indéboulonnable attachement à son parti, notre parti», a terminé Néné avant de reprendre la route de Yaoundé pour un bilan de santé.

© Peter Kum | Cameroon-Info.Net

Commentaires (1)

1. Stanley ABA 26/10/2013

I DIDN'T KNOW SOMEONE WITH A CRIMINAL RECORD CAN BE INSTITUTED OR REINSTATED WITH PUBLIC FUNCTIONS AND RESPONSIBILITY. THEN THERE IS NO REASON WHY I SHOULDN'T ASSASSINATE SOMEONE AND GO DO MY TIME IN KONDENGUE AND COME BACK WITH NO SURPRISE I WILL BE REASSIGNED TO PUBLIC DUTIES BY THE GOV'T OF CAMEROON.
FOOLISHNESS HAS IT WAY OF ENTICING THE FOOL.

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau