Francis Batista est le nouveau Dg des Brasseries du Cameroun

En remplacement d’André Siaka, qui a dirigé la Société anonyme des Brasseries du Cameroun (SABC) pendant 25 ans, le groupe Castel a désigné Francis Batista, de nationalité française.

francis-batista-300x231.jpg

Avant sa nomination, M. Batista était Président directeur général adjoint des Brasseries STAR, à Madagascar, poste qu’il a quitté en juillet 2013. Selon les informations de l’Agence Ecofin, le nouveau Dg des Brasseries du Cameroun, qui est déjà en rodage à travers le tour de certaines unités de cette entreprise brassicole, pour une durée totale de 3 mois, sera officiellement présenté au staff dans les prochains jours.

Avant sa prise de fonction effective, qui interviendra en janvier 2014. Selon un article publié sur le site internet de Madagascar TV le 5 juillet 2013, Francis Batista est plutôt présenté comme un manager efficace. «Ces quatre dernières années, les Brasseries STAR ont connu un dynamisme extraordinaire sous l’impulsion de M. Francis Batista. Pour stimuler un marché marqué par un ralentissement économique et par un affaiblissement du pouvoir d’achat, elles ont su constamment innover et multiplier les initiatives», peut-on lire. Et Madagascar Tv d’ajouter : «sous la direction de M. Francis Batista, les Brasseries STAR ont également beaucoup investi pour ses employés. Avant tout, la sécurité est devenue priorité n°1 de la société.

L’objectif “zéro accident mortel” a été ainsi atteint en 2012. Ces dernières années, la formation a également été son cheval de bataille pour valoriser et développer les compétences de tous ses collaborateurs. En 2012, cette société totalise plus de 30 000 heures de formation pour 1500 collaborateurs», soit environ 85% de l’effectif de l’entreprise. Au Cameroun, cependant, Francis Batista va trouver un marché plus concurrentiel (trois entreprises brassicoles et Source du pays, un opérateur très offensif sur le segment des boissons gazeuses ces derniers mois) que celui de Madagascar, même si la SABC y réalise déjà des performances édifiantes, en contrôlant notamment plus de 80% du marché de la bière et des boissons gazeuses. Par ailleurs, contrairement aux quelques 1500 employés des Brasseries STAR, les Brasseries du Cameroun, eux, comptent 3000 employés et des centaines de sous-traitants que devront gérer M. Bastista.

@AfricaPresse.com

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau