Ebolowa: Mort d’un bébé suite à une dispute entre deux frères qui en réclament la paternité

Le drame que vient de vivre la famille Nguidjol installée au quartier New-Bell contraste avec l’ambiance des fêtes de fin d’années. Jean Youth et Pierre Nguidjol, deux frères, vivaient en concubinage depuis deux années avec une même femme.

Mademoiselle Djaminatou Raminou, âgée de 18 ans, ne le savait pas. Dans ce désordre sexuel, naîtra un enfant dont la paternité sera attribuée au frère cadet Pierre Nguidjol. Le frère Youth qui découvre le pot aux roses, manifeste dès cet instant une jalousie violente, ponctuée régulièrement des menaces de mort à l’endroit de la femme qu’il partage avec son frère.

La médiation du chef de famille pourtant expérimenté et compétant n’aboutira à rien. Jean Youth exécutera son avertissement et la nuit du 24 décembre 2012 lui offrira une excellente occasion profitant de l’inattention due à l’effervescence festive.

Il se sert d’un pilon pour assommer sa dulcinée. Malheureusement, le coup fatal atteindra plutôt le nourrisson qu’elle portait au moment de l’altercation. Gravement atteint, l’enfant sera immédiatement admis aux urgences à l’hôpital régional d’Ebolowa ou il va rendre l’âme quelques minutes après. Informés de la situation, les éléments de la division de police judiciaire vont déloger le meurtrier de sa cachette.

En attendant de connaitre les vrais mobiles de cet infanticide indigne, il médite actuellement son sort dans une cellule.

© Hugues BOSSOKEN | Cameroon-Info.Net

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau