Douanes camerounaises: Les notes de service controversées de Minette Libom Li Likeng

Libom Li Likeng vient de procéder à de légers changements dans son équipe. A travers trois notes de service datant du 15 janvier dernier, le directeur général des douanes a nommé, à titre intérimaire de nouveaux responsables dans les bureaux principaux hors classe, brigades de ligne secteur des douanes du Nord…

Minette libom li likeng 512x370

et à la direction générale des douanes. Des nominations fortement critiquées par certains responsables des douanes qui les trouvent inappropriées. « Au lieu de placer des fidèles à des postes stratégiques comme elle le fait, elle devrait plutôt engager des réflexions avec les services déconcentrés pouvant déboucher sur l’amélioration des recettes douanières. Elle perd du temps à régler les comptes aux infidèles », pense un douanier en poste au Port autonome de Douala. A propos de la recette douanière, en 2013 ,la douane a une réalisation de 93% sur les prévisions contre 108% enregistrés en 2012 – le plus mauvais score enregistré par la douane camerounaise depuis cinq ans- suffisant pour que les détracteurs du directeur général lui en veulent .

A les en croire, ces nominations auraient eu un sens si elles avaient, disent-ils, eu lieu après la traditionnelle Assemblée générale annuelle du personnel du ministère des Finances prévue le 29 janvier 2014. Lors de cette assemblée, se justifient-ils, le personnel du ministère des Finances fait le bilan de l’année fiscale écoulée, évalue, entre autres les performances et prescrit les mesures devant permettre d’atteindre les objectifs fixés pour la nouvelle année fiscale. Pour un douanier en service à Douala, ces nominations sont ciblées. Pourtant, ajoute-t-il, nous attendions un bouleversement général dans tous les services de la douane camerounaise. « Il y a quelques mois que les nominations proposées par le ministre des finances ont été bloquées à la présidence de la République. Et c’est dommage pour l’administration des douanes qui se comporte comme si elle ne dépendait pas d’un ministère », se désole-t-il.

Pour une importante frange de douaniers, « le choix de certains hauts cadres de l’état de l’administration des douanes n’a pas été pris en compte. Minette Libom Li likeng a profité de l’absence du ministre des Finances qui serait hors du pays pour tenter ce tour de force. On ne change pas l’équipe qui gagne. En 2013 par exemple, les recettes douanières du Nord ont été en nette amélioration. Cette région était parmi les meilleurs secteurs avec une réalisation totale de 115,75% sur les prévisions. C’est dommage qu’elle ait changé le chef de secteur de cette région qui fait du chiffre depuis qu’il est en poste ».

Face à cet imbroglio, un cadre des douanes avoue que « la présente note de service ne sera pas d’application immédiate et ne sera pas régularisée par un acte ultérieur du ministre des Finances » comme annoncé au bas des notes de service. Pour les affidés du directeur des douanes, il s’agit d’apporter « du sang neuf ». « Ceux qui ont fait leurs preuves ailleurs doivent être affectés à de nouveaux postes où ils feront montre de leur expertise. C’est comme cela que fonctionnent toutes les administrations. Et la directrice des douanes est dans son rôle. Il revient au ministre des Finances d’invalider lesdites affectations », justifie Guy Herman Kamgaing douanier.

@Par Le Messager

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau