Douala : un employé de Transval Cameroun se sauve avec un sac contenant 50 millions de Francs Cfa

L’intéressé a profité de l’inattention de ses collègues pour prendre le large. Quatre de ses collègues ont été interpellés, mais le mis en cause demeure introuvable.

argent-cfa.jpg

C’est à bord d’une moto que Bertrand Ebombe a pris la poudre d’escampette. La scène se déroule le mardi 2 avril 2013, à la zone industrielle de Bassa. De sources de police judiciaire, l’intéressé est chauffeur à la société de transport d’argent Transval. Accompagné de ses deux collègues, ceux-ci vont le laisser dans le véhicule pour aller récupérer l’argent dans une société de la place. Seul à bord de la fourgonnette, le fugitif a le choix entre les sacs à sa disposition qui contiennent d’importantes sommes d’argent. Il récupère alors un sac contenant la somme de 50 millions de Francs Cfa, puis hèle la première moto qui passe et prend le large pour une destination inconnue.

Ses collègues de retour ne feront que constater les dégâts. La légion de gendarmerie de la région du littoral sera saisie à 16h, trop tard, toutefois, pour capturer le fugitif qui demeure jusqu’à ce jour introuvable. Difficile de savoir pourquoi, à la suite du cortège de la fourgonnette, il n’y avait ni vigile, ni gendarme à bord pour assurer la sécurité, comme il est de tradition. Pour besoins d’enquête, quatre employés de cette structure, dont 2 responsables et deux autres collègues qui l’accompagnaient, ont été interpellés ce lundi pour soupçon de complicité. En attendant, ce n’est pas la première fois que les employés de la société Transval Cameroun prennent le large avec les fonds. A l’origine de ces vols, d’après nos sources, la négligence et les mauvaises conditions de travail.

© Armand Djaleu | Cameroon-Info.Net

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau