Cameroun - Tribunal Criminel Spécial: Iya Mohamed entendu chez le Juge d'Instruction

L'ancien Dg de la Sodecoton a comparu hier dans le cadre de l'information judiciaire intentée contre lui pour détournement de deniers publics.

iya-mohammed-1.jpg

Hier, 16 octobre, vers 13h, Iya Mohamed, s'est présenté au cabinet du magistrat instructeur, Evouh Ekanga, juge d'instruction près le Tribunal criminel spécial (Tcs). Une forte escorte composée d'une dizaine de gendarmes du groupement polyvalent d'intervention de la gendarmerie nationale (Gpign) l'y a accompagné. Armes aux poings, les hommes en tenue ont investi la cour principale et le premier étage du Tcs. Sous le regard médusé des proches de l'ex-directeur général de la Sodecoton qui, comme à chaque déplacement d'Iya Mohammed au Tcs, accourent aux nouvelles. Et ça coïncide très souvent avec les heures de prière. L'audition de l'ancien président de la Fécafoot par le juge d'instruction Evouh Ekanga a duré près de trois heures. L'information judiciaire ouverte contre Iya Mohammed porte sur six chefs d'inculpation. Ceux-ci ont été retenus au terme de l'enquête préliminaire menée par les officiers de police judiciaire de la gendarmerie nationale.

13 milliards FCFA

Ainsi, devant le magistrat instructeur, Iya Mohamed répond d'une accusation de détournement de 13,7 milliards FCFA qui lui a été imputée en coaction avec des cadres de la Sodécoton. L'accusé s'explique notamment sur des avantages salariaux indus de 24,3 millions FCFA. Il est aussi accusé d'avoir complicité avec Lucien Fotso (directeur comptable), Mahamat Karagama (directeur des ventes) et Christophe Mbaiougam (en fuite) fait perdre à la Sodécoton 8,5 millions FCFA sur l'huile et les tourtereaux, d'avoir prélevé 7 millions FCFA dans un marché public.

Il est également reproché à Iya Mohamed, à Lucien Fotso et à Pierce Kaptene (président de Coton sport) d'avoir engagé des dépenses à hauteur de 4,7 millions FCFA au profit des associations sportives sans que cela ne soit compris dans l'objet social de la Sodecoton et sans l'autorisation du Conseil d'administration de ladite entreprise. Enfin, Iya Mohamed se justifie sur le paiement d'une prestation injustifiée de l'ordre de 350 millions FCFA. Rien n'a filtré de l'interrogatoire d'hier.

Le Jour a juste appris que l'instruction suit son cours. Interpellé le 10 juin 2013, Iya Mohamed est gardé à vue au service central de recherches judiciaires de la gendarmerie nationale pendant neuf jours. Le 19 juin, au soir, il est inculpé de détournement de deniers publics et placé sous mandat de détention provisoire à la prison centrale de Yaoundé. C'est dans sa cellule de Kondengui que l'ex-Dg de la Sodécoton attend l'ordonnance du juge d'instruction, qui, selon nos sources interviendra dans les jours à venir. Cette ordonnance devrait conduire Iya Mohammed soit en prison, soit en liberté.

© Eitel Elessa Mbassi | Le Jour

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau