Cameroun - Législatives et Municipales: Célestine Ketcha parle et dresse son bilan 

 "En six années, nous avons mené une campagne bilan en plus de la personnalité, de la crédibilité et de l'espoir inspiré par chacun des membres de la liste Cuvée 2013." 

celestine-ketcha-002-hp-475x300.jpg

Quel bilan pouvez-vous dresser alors que vous reprenez la mairie?

En six années, nous avons mené une campagne bilan en plus de la personnalité, de la crédibilité et de l'espoir inspiré par chacun des membres de la liste Cuvée 2013. Je vous ferai donc l'économie de ce bilan pour rester juste quelques instants sur l'esprit qui nous a animés pendant la mandature écoulée. Nous avons été élus avec nos promesses de campagne pour apprit-ter du développement et animer sur un mode participatif notre Commune. C'est connu, et Bangangté n'a pas échappé à la règle, faire partie d'une équipe n'est pas toujours marcher à l'unisson. Il en va ainsi comme dans toutes les associations de personnes, il y a des moments heureux et d'autres .un peu plus ternes. Nous avons donc eu, autant le dire, quelques incompréhensions, relâchements ou indisponibilités volontaires dans notre équipe, mais qui n'ont eu heureusement que peu d'effets sur le chemin parcouru, le travail non fait par les uns, ayant été repris par d'autres.

Je voudrais relever avec une grande satisfaction après ce mandat de six ans, qu'une écrasante majorité des Conseillers a été d'une loyauté irréprochable et a travaillé sans relâche, sans arrières pensées jusqu'au terme du mandat. Ces élus ont œuvré en faisant passer l'intérêt supérieur commun avant tous sentiments ou ambitions personnels. Qu'ils en soient ici particulièrement remerciés, Ne nous y trompons pas, les électeurs observent les jeux ou les joutes des uns et des autres et ont d'ailleurs librement exprimé leurs jugements, leurs sentiments lors du scrutin du 30 Septembre dernier. 30% des Conseillers 'sortants sont présents dans cette salle et je voudrais sincèrement les remercier une fois de plus, pour leur efficacité, leur sincérité, leur investissement et appropriation des projets sociaux, durant ces six années. La majorité des 70% qui ne sont pas là n'ont 'en aucune façon déméritée, malheureusement quelques-uns ont été rappelés à Dieu (Paix à leur âme) et bien d'autres deviennent les 42ème des 42ème Conseillers, véritables relais et appuis des nouveaux Conseillers dans leurs secteurs respectifs.

Quel temps fort vous aura marqué?

Ces six années ont été riches en émotions, en événements et je dois vous dire, Monsieur le Préfet, ma fierté d'avoir anime les échanges et les prises de décisions des élus et des collaborateurs de notre Commune, et aussi d'avoir représenté et vanté avec plusieurs Conseillers notre belle Commune que ce soit au Cameroun ou dans de nombreux pays. D'ailleurs pour la petite histoire, quelques heures après la formidable nomination de notre Conseiller Municipal et Patriarche S.E Niat Njifendji Marcel à la tête du tout 1 er Senat de notre Pays, j'ai reçu des compliments des autorités et autres élus Européens qui me disaient combien ils étaient heureux d'entendre encore Bangangté à l'honneur. En témoignent les sacs distribués à tous les Conseillers, signe visible du partenariat Bangangté et Royaume du Maroc. Je souhaite que cette amorce que cette ouverture sur le monde perdure et s'accélère avec la nouvelle équipe municipale pour le bien-être des populations de notre Commune.

Les élus de cette cuvée 2007 rentrent maintenant dans l'histoire de notre pays, je crois qu'ils peuvent être fiers du travail accompli, fiers d'être issus du Conseil où siégeait le tout 1 er Président du tout 1 er Senat Camerounais. Nos populations j'en suis persuadée, garderont un souvenir extraordinaire de cette période. Je ne saurais terminer mon propos sans adresser une nouvelle fois mes sincères remerciements à leurs Majestés, les Chefs Supérieurs des sept Groupements de la Commune, aux Ministres Clobert Tchatat et S.E Jean Claude Mbwentchou, aux Ministres de culte et chefs religieux, aux populations nos 42ème conseillers. Merci spécial à S.E le Président Paul Biya qui en donnant un coup d'accélérateur à la Décentralisation avec tous les projets sociaux qui en découlent nous a permis de marquer des points. Merci, merci encore.

Quelles seront les innovations ?

L'un de mes rôles est d'ailleurs de veiller à ce que chacun et chacune se sente utile, écouté et ait du plaisir à venir dans notre Hôtel de Ville afin de repartir vers les populations, vers nos électeurs, pour informer, échanger, écouter et lire dans le regard des populations qui leur ont donné mandat que «Oui quelque chose a changé, oui les conditions de leur vie se sont améliorées». Pour cela, chaque conseiller aura du travail, chacun de nous travaillera dur à travers les Commissions mêmes nouvelles que nous comptons avec l'accord du Préfet créer pour nous arrimer aux exigences de la Décentralisation, la Régionalisation et des Objectifs du Millénaire pour le Développement, OMD. Monsieur le Préfet, nous pensons déjà aux Commissions: Commission des grands travaux; commission des affaires sociales, promotion de la famille et santé; Commission de la jeunesse, sport, loisirs et culture; Commission éducation et coopération scolaire; Commission des affaires juridiques, judiciaires et sécurité; Commission coopération et gestion des partenariats; Commission des Finances; Commission Eau, hygiène, assainissement et gestion des terres.

Je crois aux Hommes d'Action cuvée 2013. Tous les conseillers et conseillères ont la même importance, la même valeur par leurs idées, leurs argumentations et dans les décisions. Il est essentiel dans notre mode participatif que toute personne qui a une conviction, une opinion bien forgée sur un sujet donné, exprime son opinion. Ce n'est pas grave d'avoir des opinions différentes sur un thème, c'est même enrichissant dès lors que chacun s'exprime en respectant l'autre et avec seul objectif l'intérêt général et le développement de notre arrondissement.

© Sylvain Tah | Le Soir

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau