Cameroun - Le Pmuc bat le record: Un cultivateur gagne 180 millions

Le cheque de ce précieux sésame a été présenté au public ce mercredi 10 juillet 2013.C’était à l’occasion d’une cérémonie solennelle qui s’est déroulée au siège de cette entreprise à Akwa.

C’est une ambiance des grands jours qui a régné à la direction générale du pari mutuel urbain camerounais (Pmuc) ce 10 juillet 2013. A l’occasion de la présentation du chèque de plus de 180 millions Fcfa gagnés par un parieur fidèle, une cérémonie spéciale et circonstancielle a été organisée. Dès l’entrée de l’immeuble siège, le décor de la grande fête est planté. Des hôtesses orientent les invités dans la salle de cérémonie. Là-bas, c’est une ambiance toute particulière qui se vit. Des hôtesses aux couleurs du Pmuc, chantent et dansent au rythme d’une musique savamment choisie pour l’occasion.

Des ballons roses servant à la décoration sont noués çà et là. Des affichettes communiquant sur l’évènement, sont placardées presque partout. Sur les visages des responsables du pari mutuel urbain camerounais, des hôtesses, des invités de marque, c’est le bonheur total. Car, le Pmuc vient de fabriquer un autre multimillionnaire. Il vient de sortir une famille camerounaise de la pauvreté. Pour la fête, deux bouteilles de champagnes pour fêter l’évènement sont soigneusement disposées. Lorsqu’arrive le moment de présenter ce fameux chèque aux différents convives, c’est l’euphorie totale. Des cris fusent de partout. L’assistance est contente et crie à tue-tête. Les Sceptiques eux aussi se rendent à l’évidence. Les photographes et les cameramen s’empressent d’immortaliser cet événement inédit.

Fruit de la persévérance

D’après Léonie Mballa la commissionnaire à la main heureuse, le butin de ce parieur gagnant résidant à Yaoundé est le fruit de la persévérance. «Le gagnant du Banko est un de mes fidèles clients. Il joue au turf depuis plus de 8 ans», raconte-t-elle avec beaucoup d’émotion. «Ce jour là, il est venu au kiosque et a passé toute sa journée à jouer. Il m’a d’ailleurs dit qu’il devait gagner le Banko de ce jour. Après avoir pris les tickets, il est parti et est revenu dans la soirée pour les valider. Il s’et même chamaillé avec d’autres parieurs présents au kiosque. C’est moi- qui ai arraché son ticket et j’ai validé. Je ne savais même pas qu’il avait gagné.

C’est aujourd’hui que je découvre aussi», ajoute-elle joyeuse. Pour celle qui a déjà fait gagner plusieurs parieurs, les 180 millions Fcfa gagnés par ce client est le plus gros gain qu’elle a fait dans son Kiosque depuis 1994. Pour Ernest Djankeu, directeur de vente au Pmuc, les 180 millions représentent le gain le plus important empoché par un parieur en Afrique. C’est aussi le résultat d’une promesse faite par l’entreprise Pmuc à ses différents parieurs. «Le 13 janvier 2013, je vous faisais la remarque selon laquelle un jour aussi vous allez gagner gros. Voilà qu’aujourd’hui, on récompense un super gagnant…», déclare-t-il tout joyeux.

Pour permettre au gagnant qui pour des raisons de sécurité a préféré rester dans l’anonymat, Les entreprises partenaires du Pmuc que sont la Sgbc, Gras-savoye vont encadrer le parieur gagnant dans ses différents investissements et vont pareillement le conseiller. Pour la présentation de ce chèque très important, étaient présents : Jean Yves Tommi président directeur général du Pmuc, Jean Marc Pavan, directeur d’exploitation à la Sgbc, Samb Fayez, directeur général de Gras-Savoye, et Jean Pierre Tosi, chargé de missions auprès du Pdg de Pmuc. Selon des informations, l’heureux gagnant était le seul à trouver la combinaison gagnante du quinté de ce jour en jouant seulement pour 800 Fcfa. Il a gagné le quinté dans l’ordre et dans le désordre. C’est la somme de ces deux tickets qui lui a permis d’empocher la somme de 180.200.000 Fcfa. De quoi regarder désormais la vie du bon côté.

© Hervé Villard Njiélé | La Nouvelle Expression

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau