Cameroun: Le directeur général de la Socam viré et licencié

A l’issue d’un conseil d’administration extraordinaire de la société civile camerounaise de l’art musical (Socam), tenu à Yaoundé mercredi 5 juin 2013, Aaron Kabelok a été débarqué de son poste de directeur général et licencié de la Socam.

Après l’épisode de la radiation de Roméo Dika de la société civile camerounaise de l’art musical (Socam), et de la valse des dénonciations suivies d’une citation directe servie à l’intéressé, un autre feuilleton vient mettre au devant des projecteurs de l’actualité cette société de gestion collective du droit d’auteurs.Aaron Kabelok, jusqu’à la tenue du conseil d’administration extraordinaire convoqué mercredi 5 juin 2013, par plus d’un tiers des 15 administrateurs, directeur général, a été débarqué du poste et éjecté de la Socam. Selon le communiqué final dudit conseil, dont la copie est parvenue à la rédaction centrale du Messager, la résolution n°001/Cae01/13 dispose que «Monsieur Kabelok Aron est relevé de ses fonctions de directeur général et licencié de la société civile camerounaise de l’art musical (Socam) avec effet immédiat et sous réserve des poursuites judiciaires». Ainsi donc, les administrateurs de la Socam ont eu une main lourde.

Il est reproché au désormais ex-directeur général des « fautes lourdes», notamment des décaissements de faramineuses sommes au profit du sieur Roméo Dika, sans décharges. Des sources proches du conseil d’administration parlent de plusieurs millions Fcfa qui se sont volatilisés en l’absence de toute traçabilité. En outre, le conseil d’administration extraordinaire a été sans pitié pour Messieurs Mbouizondi Emmanuel, Evina Ze Alain et John Edjongui Mbong, respectivement délégué régional Ouest et chefs d’antenne du Sud et du Sud-Ouest. Coupables d’exactions financières, ils ont été limogés de leurs fonctions et remis à la disposition de la direction générale. Pour ne pas faire les choses à moitié, un comité provisoire de gestion dont la mission s’achève avec le recrutement d’un nouveau directeur général par appel à candidatures, a été également mis sur pied. Moussa Haïssam préside ledit comité avec à ses côtés Eteme JP Ferdinand comme rapporteur, Messi Ambroise, Tony Ngon, Charly Nelle comme membres.

Le président du comité provisoire de gestion est habilité selon la résolution n°004/Cae01/13 «d’effectuer toutes opérations de banque dans les comptes de la Socam avec les signatures conjointes de Bikoula Atéba Gabriel, directeur des affaires administratives et financières ». Jointe au téléphone, Odile Ngaska, la présidente du conseil d’administration a fait savoir au Messager que «ce conseil d’administration extraordinaire a été légal du point de vue formel eu égard au fait que le quorum a été largement atteint». Bien plus, les travaux du conclave de Yaoundé, se sont déroulés en présence du représentant du ministère des Arts et de la culture, Tentchou Emmanuel et du président de la commission permanente de médiation et de contrôle, Aba’a Oyono Jean Calvin.

© Le Messager : Alain NJIPOU

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 11/06/2013