Cameroun: L’ex sous-préfet de Meiganga arrêté

prison-1.jpg

Relevé de ses fonctions par le chef de l’Etat, Célestin Messi accusé du viol collectif sur Danielle Pauline Iballa, a été écroué à la prison centrale de Ngaoundéré hier.

Célestin Messi, ex sous-préfet de l’arrondissement de Meiganga accusé du viol collectif sur la personne de Danielle Pauline Iballa (26 ans) a passé sa première nuit derrière les barreaux . L’ancien chef de terre a été placé en détention provisoire hier à la prison centrale de Ngaoundéré en compagnie de son frère ainé et de son chauffeur également accusés du même crime. Le quatrième larron qui n’est autre que le cousin de Célestin Messi a quant à lui pris la fuite le 10 avril dernier. Depuis, il est activement recherché par la justice. Selon des sources concordantes, l’ancien chef de terre qui bénéficie du privilège de juridiction, a été présenté au procureur de la république près des tribunaux de première et de grande instance de Ngaoundéré hier vers 11 heures.

Une information qui n’a du reste pas pu être confirmée puisque Gaston Chrysostome Kana, n’a daigné décrocher aucune de ses deux lignes de téléphones. Une chose est cependant certaine, c’est que Célestin Messi a bel et bien été interpellé à Meiganga immédiatement après la lecture du décret du chef de l’Etat d’avant-hier, relatif aux mouvements des sous préfets.</

Approché, le Gouverneur de la région de l’Adamaoua confirme d’ailleurs ce renseignement. « J’ai en effet appris l’arrestation de monsieur Messi. Je dois tout de même vous avouer que je suis intervenu en son temps pour suggérer qu’il soit plutôt mis aux arrêts après la passation de service. Mais on m’a rétorqué qu’il pouvait s’en fuir, ce qui me paraissait invraisemblable au vu des circonstances, surtout que c’est quelqu’un qui n’est pas tout à fait anonyme. Il semble donc bien que je n’ai pas été entendu » confie Abakar Ahamat qui précise en outre, qu’à sa connaissance son ancien collaborateur n’a pas été formellement inculpé pour le crime pour lequel lui et ses complices présumés sont aujourd’hui poursuivis par l’institution judiciaire.

Rien pour l’instant, ne filtre quant à une probable date de comparution de ces derniers devant le juge d’instruction. Pour mémoire, Célestin Messi qu’on dit féru d’alcool et des coins chauds, avait rencontré Danielle Pauline Iballa dans un bar dénommé « chez Chantou » au camp Bami à Meiganga dans la nuit du 09 avril dernier. Après une soirée arrosée, il avait proposé à la jeune femme de la raccompagner chez elle.

Un leurre en fait, puisque contre le gré de celle-ci, le chef de terre la conduira à sa résidence. Une fois sur les lieux, Danielle Pauline Iballa qui refuse de se donner, sera battu sans ménagement par Célestin Messi, son frère ainé, son cousin et son chauffeur avant d’être violé tour à tour par les quatre hommes jusqu’au petit matin du 10 avril. Deux des quatre hommes, à savoir le chauffeur et le frère ainé de l’ex chef de terre seront interpellés dès le lendemain. Le cousin prendra la fuite tandis que Célestin Messi va se terrer chez lui. Il ne sera pas inquiété, jusqu’à la lecture du décret du chef de l’Etat qui le relève de ses fonctions. L’homme ordinaire qu’il est redevenu est désormais entre les mains de la justice qui va sans doute s’abattre sur lui de tout son poids.

© Mutations : Yanick Yemga

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau