Cameroun - Incendie - Ministère de la Santé: Les avis divergent sur l’origine du feu

Pendant que les premiers éléments de notre enquête penchent vers la thèse du court-circuit, quelques indiscrétions ne semblent pas écarter la théorie d’un complot contre le ministre de la Santé, André Mama Fouda.

Minsante en feu 2 thn 475

Ce matin, dimanche 08 décembre 2013, l’aile gauche du Ministère de la Santé publique, qui abrite la Direction des Ressources Humaines ressemble à un champ de ruines. Après le grave incendie survenu vendredi dernier autour de 16 heures 45 minutes, tous les dégâts physiques sont encore visibles. Les vigiles de la société Africa Security qui assurent la protection des lieux et qui préfèrent ne faire aucun commentaire sur l’origine des flammes, expriment malgré tout, leur stupéfaction quant à l’ampleur des dommages.

Le ministère de la santé publique, s’entend-on dire, a été frappé dans ce qu’il a de plus fondamental, le profil de carrière des personnels: Médecins, Infirmiers, Sages-femmes et les dossiers administratifs des nouvelles recrues et des retraités. Ajouté à cela, la destruction du parc informatique pourrait constituer une perte irréversible. Avant l’incident du vendredi 06 décembre, quelques sources internes infèrent qu’il y a quelques temps, la Direction des Ressources Humaines avait été sevrée d’électricité du fait d’une panne technique.

Toute chose qui avait amené le maître des lieux, le professeur Kingué a solliciter de sa hiérarchie que le courant soit tiré à partir des étages inférieurs de l’édifice. C’est selon toute vraisemblance, le mauvais branchement des fils, qui aurait été à l’origine du court-circuit. A l’heure qu’il est, une enquête administrative et pénale a d’ores et déjà, nous confirme-t-on, été ouverte par le Gouvernement, pour déterminer les causes profondes dudit incendie.

 © Yves Junior NGANGUE | Cameroon-Info.Net

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau