Cameroun - Harcèlement sexuel: Pierre Marie Njiale traduit Roger Kiyeck de Kiki en justice

Une plainte a été déposée par l'enseignant Maître de conférences en service à la faculté des Arts, Lettres et Sciences humaines contre le journaliste qui exerce à la radio Sky One, au motif de diffamation.

harcelement-sexuel-1.jpg

Le procès opposant Roger Kiyeck de Kiki à Pierre Marie Njiale s'ouvre Jeudi 29 août prochain. Relativement à cette affaire, chacun y va selon ses commentaires dans les chaumières. Pour l'heure, de nombreux observateur sont surpris par cette décision du professeur (accablé par l'une de ses étudiantes) d'intenter un procès contre le journaliste, qui étant dans son rôle, n'a fait que rechercher l'information, la traiter et fa diffuser. Cette dénonciation n'aurait donc pas plu à l'intéressé qui s'est aventuré à ester en justice pour diffamation.

LES FAITS.

Monsieur Njiale a été condamné par le conseil de discipline de l'Université de Yaoundé I. Parmi les membres qui ont pris part à ce conseil, le Professeur Jean Emmanuel Pondi, Secrétaire général de l'Université de Yaoundé I, le recteur Maurice Aurélien Sosso de ladite institution. Conseil au terme duquel il est suspendu provisoirement pour harcèlement sexuel et extorsion d'argent. Il faut dire qu'au moment où Roger Kiyeck traitait son information le 21 juillet, il avait déjà été suspendu par le Chef de département des sciences et de l'éducation le professeur Pierre Fonkoua après une saisine de Bilounga Murielle Péguy étudiante à l'école normale supérieure, matricule 03L022.

En effet, dans une correspondance datée du 24 juin 2013, Maurice Aurélien Sosso, le Recteur de l'Université de Yaoundé I, suspend Pierre Marie Njiale, Maitre de conférences en service à la faculté des Arts, Lettres et Sciences humaines, pour «harcèlement sexuel». La décision ajoute qu'à titre conservatoire, l'enseignant est «suspendu de toutes activités académiques au sein de l'Université de Yaoundé l».

Considérant «les enregistrements sonores produits par les étudiantes victimes», ladite décision, sans préjudice des poursuites judiciaires, est la résultante du rapport du conseil extraordinaire du département des sciences de l'éducation de L'Ecole normale supérieure (Ens) de Yaoundé, en date du 19 juin 2013 et de la note de service du 21 juin 2013 portant suspension de Pierre Marie Njiale de toutes activités académiques à L'Ens de Yaoundé où le mis en cause est vacataire.

Cette suspension intervenait alors après l'affaire de harcèlement sexuel qui a enflammé l'Ens depuis le 15 juin 2013. Pierre Marie Njiale est accablé par l'une de ses étudiantes. Selon un élément sonore disponible sur Internet, l'enseignant qui est le Directeur de mémoire de la jeune fille, exige d'elle des rapports sexuels pour la soutenance de son mémoire de 5ème année. L'étudiante est élève-conseillère d'orientation. Le 22 mai 2013, la bande sonore est diffusée sur les ondes de la radio Sky One au cours de l'émission Verbatim présentée par Roger Kiyeck.

© Le Soir

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau