Cameroun: Grossière bavure militaire. Abandon du jeune lycéen EKany Lucas atteint d’une balle perdue

Il nous revient que madame Appoline Ewolo, la maman du jeune lycéen EKANI Lucas qui a été victime d’une grossière bavure d’un agent des forces de sécurité publique le 23 janvier 2013 à Douala, se retrouve toute seule avec son enfant sans aucune prise en charge officielle. La Commission indépendante contre la corruption et la discrimination s’étonne de cette absence de diligence du gouvernement qui choque profondément les citoyens. C’est un véritable scandale.

La Commission élève une vive protestation contre ce fait qui s’apparente réellement à une volonté d’entretenir la discrimination dans le traitement des citoyens. Nous notons en outre que l’agent de sécurité publique était en poste fixe de gardiennage devant une banque. Or il est notoire que dans la plupart des cas, ces agents publiques travaillent en réalité pour leurs supérieurs hiérarchiques qui engrangent d’importants revenus à titre personnel.

La Commission demande que le gouvernement mette tout en oeuvre non seulement pour prendre en charge tous les soins de cet enfant, mais également pour réparer le lourd préjudice que subit. Ces situations sont susceptibles de conduire à des émeutes qui vont vite se muer en révolution politique si l’on n’y prends pas suffisamment garde.

Par ailleurs, il est urgent de mettre fin à la privatisation des forces de sécurité par les chefs des unités. Les institutions financières devraient s’en remettre à des sociétés spécialisées pour la protection de leur installations et non alimenter l’enrichissement illicite de quelques pontes doublé du détournement des institutions républicaines. Dans l’attente d’une prompte réaction, la commission saisit l’occasion pour vous renouveler, sa très haute considération citoyenne.

Le Président de la Commission

SHANDA TONME

Médiateur universel

Source: comicodi.org

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau