Cameroun - Grossesses des adolescentes: Les chiffres qui font peur

Selon les résultats de l'Enquête démographique et de santé et à indicateurs multiples publiés en 2011 au Cameroun, les jeunes de 15 à 19 ans contribuent à 12.4% à l'Indice synthétique de fécondité.

femme-enceinte.jpg

Les chiffres des Nations-unies sont assez évocateurs. En effet, plus de 16 millions d'adolescentes accouchent chaque année dans le monde. Dans le même temps, neuf filles sur dix dont l'âge varie entre 15 et 19 ans sont déjà mariées. Sur le plan national, les données sont encore plus préoccupantes. En 2011, l'Enquête démographique et de santé et à indicateurs multiples (EDS-MICS) indiquait que 60% des adolescentes (15-19 ans) étaient déjà sexuellement actives dès l'âge de 16 ans et que 25% d'entre elles étaient enceintes. Avec un taux de fécondité de 128%, les adolescentes contribuent à hauteur de 12.4% à l'Indice synthétique de fécondité du Cameroun.

Cette fécondité est plus précoce en milieu rural (14%) qu'en milieu urbain (11%). «Dans un contexte national marqué par le poids des traditions, les fléaux sociaux tels que les viols et les autres violences sexuelles, ainsi que la pauvreté, malgré les mesures prises par le gouvernement, les adolescentes sont toujours autant exposées aux grossesses», explique Alain Sibenaler, représentant de l'UNFPA au Cameroun. Les complications de la grossesse sont la principale cause de décès parmi les adolescentes de 15 à 19 ans dans le monde. «Au Cameroun, près d'un quart des décès maternels surviennent chez les adolescentes de 15 à 19 ans.

Parmi celles qui survivent, certaines s'en sortent atteintes d'une affection traumatisante appelée fistule obstétricale», informe l'UNFPA. Par ailleurs, les grossesses des adolescentes représentent un frein pour l'avenir des jeunes et celui de la nation. «Le développement d'un pays passe par la contribution de tous ses acteurs. Les grossesses d'adolescentes les privent de leurs contribution», fait encore savoir M. Sibenaler.

© Joseph Samuel Zoé | L'Actu

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau