Cameroun/France - Extradition: Le Gouvernement se penche sur le cas Longuè Longuè

La demande de transfèrement de Longue Longue est prise au sérieux par le gouvernement. Peut-être parce qu'elle est assortie d'une menace de suicide.

longue-longue-lm-013-hp-475.jpg

Condamné pour viol sur mineure en décembre 2011 à huit ans de prison par le tribunal de grande instance de Bordeaux en France et incarcéré dans la même ville, l'artiste veut venir purger le reste de sa peine dans son pays, dans la prison de New-Bell à Douala. Il y a quelques jours, s'est tenue une réunion mixte Minjustice-Minrex-Minac pour plancher sur son cas. Les participants ont évalué le coût d'un transfèrement de Simon Agno Longkana, le vrai nom de Longue Longue, de Bordeaux au Cameroun, à 12 000 euros, soit 8 millions de francs CFA.

Le ministère des Arts et de la culture se dit prêt à offrir 4 000 euros. Des échanges ont aussi eu lieu sur le lieu de détention de l'artiste dans l'hypothèse de son rapatriement. Mais ils sont peut-être allés vite en besogne car avant il faut obtenir des autorités françaises l'autorisation de transfèrement. Ce qui est loin d'être une formalité.

Le gouvernement voit pourtant dans cette affaire une carte à jouer: obtenir que Longue Longue soit envoyé dans son pays en échange du transfèrement en France de Michel Thierry Atangana, Camerounais de nationalité française, en prison depuis 1997, devenu un caillou dans la chaussure du pouvoir.

© Parfait N. Siki | Repères

Commentaires (3)

1. Janvionne 01/11/2013

Suis très surprise par cette histoire qui frôle le ridicule ! Quel rapport ds les 2 affaires , Atangana Thierry et longuè longuè pour que l'un serve de monnaie d'échange à l'autre ??? Purger sa peine en France , et souhaiter la purger ds nos geôles au Cameroun , quel mascarade !!! On ne touche pas aux gamines , et j'ai été témoin oculaire à une histoire du même genre il y'a qques années avec ce "presumé- pedophile - innocent " , au cours d'une fête de mariage à Douala / bonapriso , et sur la petite sœur d'une amie qui avait 14 ans à l'époque . Un artiste connu que je ne citerais point le nom ici , y étais présent et lui avait intimé l'ordre de vider les lieux . Alors , s'il vous plaît , n'acceptons pas le chantage au suicide des gens qui " détruisent " les enfants ss prétexte d'être un artiste connu , et mélanger une histoire polique à celle de la pédophilie . Il faut accepter purger sa peine et surtout quand ds son fort intérieur , on sait que l'objet de sa condamnation est vrai !!! Pas de chantage au suicide ...

2. Janvionne 01/11/2013

Suis très surprise par cette histoire qui frôle le ridicule ! Quel rapport ds les 2 affaires , Atangana Thierry et longuè longuè pour que l'un serve de monnaie d'échange à l'autre ??? Purger sa peine en France , et souhaiter la purger ds nos geôles au Cameroun , quel mascarade !!! On ne touche pas aux gamines , et j'ai été témoin oculaire à une histoire du même genre il y'a qques années avec ce "presumé- pedophile - innocent " , au cours d'une fête de mariage à Douala / bonapriso , et sur la petite sœur d'une amie qui avait 14 ans à l'époque . Un artiste connu que je ne citerais point le nom ici , y étais présent et lui avait intimé l'ordre de vider les lieux . Alors , s'il vous plaît , n'acceptons pas le chantage au suicide des gens qui " détruisent " les enfants ss prétexte d'être un artiste connu , et mélanger une histoire polique à celle de la pédophilie . Il faut accepter purger sa peine et surtout quand ds son fort intérieur , on sait que l'objet de sa condamnation est vrai !!! Pas de chantage au suicide ...

3. dg 16/11/2013

sa decision est strategique !!!! il sait quand venant au cameroun,avec c es relations et un peu de money il poura etre libere avant d avoir purgé sa peine!

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau